Accueil » Actualité » Les jeux vidéo ne sont pas assez chers, selon un analyste

Les jeux vidéo ne sont pas assez chers, selon un analyste

Les analystes qui aiment être détestés.

Image 1 : Les jeux vidéo ne sont pas assez chers, selon un analyste

Histoire de bien se faire remarquer dans la violente polémique autour des micro-transactions de Battlefront II, un analyste ajoute son grain de sel sur l’addition. Evan Wingren, chez KeyBanc est plutôt clair : « Si vous prenez du recul pour examiner les chiffres, une heure de contenu de jeu vidéo reste encore l’une des formes de divertissement les moins chères. Une analyse quantitative montre que les éditeurs de jeu facturent les joueurs à un tarif relativement bas, et qu’ils devraient certainement augmenter les prix. »

Battlefront II : un caprice des joueurs ?

Notre cher Evan va encore plus loin. Selon lui, le scandale généré au sujet des micro-transactions de Star Wars: Battlefront II se résume à une « réaction excessive » des joueurs sur Reddit, et de certains journalistes qui ne voient pas ce mécanisme de paiement d’un bon oeil. Selon l’analyste, la suspension des micro-transactions serait un risque transitoire pour l’industrie du jeu vidéo. Sans commentaire !