Accueil » Actualité » Les nanotubes de carbone au secours des batteries

Les nanotubes de carbone au secours des batteries

Des chercheurs chinois ont découvert que l’ajout de nanotube de carbone sur l’anode des batteries li-ion permettait de réduire considérablement la perte de puissance liée à l’usage.

L’ajout de nanotube de carbone

Au fil du temps, de l’usage, des cycles de charges et décharges, les batteries au lithium-ion ont une résistance interne qui s’accentue en raison d’un dépôt solide. Or plus la résistance est grande, moins le courant passera. Cela est d’autant plus vrai lorsque du silicium est utilisé en tant qu’anode, par exemple.

Des chercheurs du laboratoire national de Shenyang ont néanmoins eu l’idée déposée des nanotubes de carbones sur des anodes en silicium, ce qui a eu pour effet d’améliorer la durée de vie de la batterie et réduire les dépôts. Les chercheurs n’ont pas donné plus détail et on ne sait pas si cette technologie peut être produite en masse. Bref, nous sommes encore loin des batteries li-ion aux anodes de silicium et nanotubes de carbones, mais cela prouve une fois de plus l’intérêt des chercheurs pour ce matériau.

Batterie comment ça marche ?

Pour en savoir plus sur les batteries au lithium-ion, nous vous recommandons la lecture de notre dossier à ce sujet qui traite, entre autres, de la perte de capacité des accumulateurs Li-ion au fil du temps (cf. « Batterie Lithium-ion et ordinateur portable (1ère partie) »)