Accueil » Actualité » Les pirates d’Ashley Madison publient de nouvelles informations

Les pirates d’Ashley Madison publient de nouvelles informations

Image 1 : Les pirates d'Ashley Madison publient de nouvelles informationsAshley Madison

Les pirates d’Impact Team qui ont pénétré les serveurs du site canadien Ashley Madison ont publié de nouvelles informations sur le site spécialisé dans les liaisons extraconjugales. Cette deuxième fournée est moins impressionnante que la première puisqu’il s’agit principalement des codes source du back-end de la société. Le dossier publié est aussi censé contenir les emails des dirigeants de la société, mais le fichier compressé est corrompu. Le code source va permettre à d’autres experts de trouver des failles dans les systèmes d’Avid Life Media, la maison mère, qui n’a pas fini d’avoir des problèmes. Des utilisateurs du site ont aussi porté plainte pour négligence.

Pour rappel, les pirates publiaient cette semaine 10 Go de données privées sur les utilisateurs du site (cf. « Un site spécialisé dans les liaisons extraconjugales voit sa base de données fuiter sur Internet »). Les répercussions ne se sont pas fait attendre. Gawker a ainsi révélé que Josh Duggar, une célébrité américaine luttant pour les valeurs traditionnelles et familiales, était un utilisateur du site. Il a dû publier une lettre s’excusant d’avoir été « le plus gros hypocrite ». Plus sérieux encore, les fichiers publiés montrent plusieurs adresses email se terminant en .mil, le TLD de l’armée américaine. L’adultère étant puni par le code améicain de justice militaire, le Pentagon a déjà annoncé se pencher sur le problème pour voir si des membres de l’armée devront être poursuivis. En règle général, l’adultère est rarement puni. Néanmoins, la nature publique et populaire de cette affaire pourrait pousser les hauts responsables à prendre de lourdes mesures disciplinaires.