Accueil » Actualité » Les platines Blu-ray ne vont pas baisser de sitôt

Les platines Blu-ray ne vont pas baisser de sitôt

Andy Parson, président du comité de direction de la Blu-ray Disc Association, affirme que les prix des platines ne devraient pas baisser de sitôt.

Entre l’oeuf et la poule ?

Selon Parson, les volumes ne sont pas assez importants pour provoquer une baisse de prix. Néanmoins, certains disent qu’il faut une baisse des prix pour accroître la demande, ce qui en retour engendrera une plus grande production. Bref, c’est le débat de l’oeuf et la poule.

Pas d’heure de gloire pour le Blu-ray ?

Aux États-Unis, la platine Blu-ray la moins cher est vendue dans les 200 $, contre 300 $ à 600 $ pour des platines plus haut de gamme. Le laser bleu souffre de la concurrence du DVD, toujours aussi populaire. Certains analystes pensent d’ailleurs que le DVD pourrait être la plus grande menace du Blu-ray.

En repoussant ad vitam aeternam la démocratisation du Blu-ray, le DVD pourrait encourager les consommateurs à passer outre le format bleu au profit de l’achat de film en ligne. La vente ou la location de film sur Internet en est encore à ses balbutiements aujourd’hui, mais d’ici quelques années, lorsque les consommateurs abandonneront finalement leurs DVD, le marché de la vente de contenu en ligne devrait avoir muri et pourrait se montrer plus séduisant.