Accueil » Actualité » Les PME belges sont les mieux défendues d’Europe

Les PME belges sont les mieux défendues d’Europe

Symantec rend un rapport sur une étude menée dans des PME européennes autour de la sécurité des données et de leur sûreté. Ce rapport fait état d’une assez bonne gestion globale des attaques de virus ou de spam, mais montre surtout du doigt des carences en maîtrise des risques de perte de données.

Protéger c’est bien

Si dans l’ensemble, l’aspect sécurité de la messagerie et des données semble bien contrôlé dans la plupart des PME européennes, ce sont les entreprises belges qui remportent la palme de la vigilance.
Trois quarts de ces dernières sont munis d’outils de protection (antivirus, antispams, firewall, proxy…) et près de la moitié d’entre elles disposent de leur propre manager IT. Des règles de bon sens à mettre en pratique !

Sauvegarder c’est mieux

Le tableau est cependant nuancé par la vulnérabilité face aux crashs informatiques et aux pertes de données (cela arrive même aux plus grands : « IBM sous l’oeil du gouvernement américain »). En 2007, ces menaces non prévisibles ont, en effet, provoqué des dommages irrécupérables sur le contenu des PC de 21 % des établissements interrogés. Un chiffre qui atteint une moyenne de 22 ordinateurs touchés par entreprise. Si l’étude de Symantec n’est probablement pas vierge de traces marketing, ce bilan nous fait rappeler que sécuriser l’accès à ses données est excellent, mais qu’il ne faut pas pour autant négliger leur sauvegarde. C’est un point crucial fréquemment oublié dans l’infrastructure des PME, alors que des outils qui répondent à chaque type de besoins existent : SAN, sauvegarde délocalisée, datacenter…