Accueil » Actualité » Les premiers processeurs d’Intel en 7 nm seront les Meteor Lake

Les premiers processeurs d’Intel en 7 nm seront les Meteor Lake

Mais il faudra se montrer patient, puisqu’ils n’arriveront pas avant 2022.

Intel éprouve des difficultés sur le 10 nm depuis plusieurs mois, et encore en mars dernier, n’était pas très optimiste à ce sujet. À tel point que désormais, l’entreprise semble foncer sur le 7 nm, prévu pour 2021. Pour la gamme client, la première micro-architecture à profiter de cette finesse de gravure s’intitulera Meteor Lake.

Image 1 : Les premiers processeurs d’Intel en 7 nm seront les Meteor Lake

C’est ce qui ressort de fichiers de pilotes et de documents techniques repérés par le fiable Komachi. Rappelons que si AMD propose des puces gravées en 7 nm depuis plusieurs mois avec ses Ryzen 3000 grâce au fondeur TSMC, Intel développe sa technologie en interne. Concrètement, en termes de densité de transistors, le 7 nm de l’entreprise s’approcherait du 5 nm de TSMC, c’est-à-dire une densité de 171,3 millions de transistors par mm².

La feuille de route d’Intel pour le 10 nm dévoilée

Une architecture hybride inspirée de Lakefield

Pour l’instant, on ne connaît rien de cette architecture Meteor Lake, si ce n’est qu’elle devrait succéder à Alder Lake (10 nm ++). Elle s’appuiera sûrement sur l’architecture de type big.LITLLE avec plusieurs types de cœurs : certains dits « haute performance » et d’autres plus économes en énergie. Une conception hétérogène qu’on verra à l’œuvre dans les prochains mois grâce à la gamme Lakefield gravée en 10 nm. Quant à Meteor Lake, il ne faut pas l’attendre avant 2022.