Accueil » Actualité » Les prochaines puces graphiques Arctic Islands d’AMD seraient gravées en 16 nm FF+

Les prochaines puces graphiques Arctic Islands d’AMD seraient gravées en 16 nm FF+

Image 1 : Les prochaines puces graphiques Arctic Islands d'AMD seraient gravées en 16 nm FF+Puce graphique AMD
TSMC se préparerait à graver la prochaine famille de puces graphiques AMD en 16 nm FF+, ce qui désigne une méthode de fabrication utilisant des transistors en 3D (FinFET ou FF) privilégiant les fréquences au détriment de la consommation (le plus), selon WCCFTech
. L’architecture répondrait au nom de code d’Arctic Islands et la première puce à l’exploiter serait la Greenland qui est attendue pour l’an prochain. Selon les estimations de TSMC, la nouvelle finesse de gravure offrira une densité deux fois plus importante et des fréquences 65 % plus rapides que le 28 nm. Les puces graphiques Greenland devraient avoir entre 15 milliards et 18 milliards de transistors et embarquer 32 Go de mémoire HBM 2.0, selon les bruits qui courent en ce moment sur la Toile. Elle aura pour but de concurrencer la puce graphique Pascal de NVIDIA qui sera la première de la société à utiliser de la mémoire HBM (cf. « Le GPU Pascal de NVIDIA aurait un rendement 2X supérieur à Maxwell »).



Les meilleures cartes graphiques