Accueil » Actualité » Les prochains appareils Microsoft Surface devraient embarquer des CPU AMD

Les prochains appareils Microsoft Surface devraient embarquer des CPU AMD

Grâce à ses Ryzen 3000, AMD rafle de gros contrats au détriment d’Intel. Après Google, au tour de Microsoft de se détourner du géant de Santa Clara.

Image 1 : Les prochains appareils Microsoft Surface devraient embarquer des CPU AMD

Déjà fin juin, on supposait que Microsoft abandonne Intel au profit d’AMD pour ses nouveaux produits Surface. En effet, si la firme de Redmond fait exclusivement confiance à Intel depuis le tout premier périphérique Surface, les récents Ryzen 3000 changent la donne. La plupart des rumeurs s’accordent désormais sur le fait que Microsoft va adopter ces puces pour les prochains appareils Surface.

Réponse le 2 octobre

Image 2 : Les prochains appareils Microsoft Surface devraient embarquer des CPU AMD

Forcément, ce choix augmenterait les parts de marché pour AMD et symboliserait également un nouveau rapport de force entre les deux concurrents. AMD fournit déjà du matériel à Microsoft pour sa future Xbox Scarlett. Même chez Google, on lorgne désormais du côté d’AMD avec des Chromebooks intégrant des processeurs AMD Ryzen, dans un secteur d’entrée de gamme qu’Intel a récemment été forcé de délaisser. Tous les produits fournis par AMD à Microsoft, qu’ils concernent la Xbox Scarlett ou les Surface de nouvelle génération, seraient gravés en 7 nm et utiliseraient les architectures CPU Zen 2 et GPU Navi… On l’espère !

Réponse définitive le 2 octobre prochain à New York, lors de l’évènement organisé par Microsoft. Notez que l’entreprise présentera aussi un appareil à double écran, baptisé « Centaurus », fer de lance de toute une gamme de produits du même genre prévus pour 2020.

Image 3 : Les prochains appareils Microsoft Surface devraient embarquer des CPU AMD