Accueil » Dossier » Les puces ARM : le futur de la mobilité arrive ! » Page 3

Les puces ARM : le futur de la mobilité arrive !

1 : Introduction 2 : Les différents cores ARM 4 : Les GPU 5 : Le futur des puces 6 : Les fonctionalités, le nerf de la guerre ? 7 : AirPlay, WI-Fi Display, etc. 8 : AMD, NVIDIA, le futur 9 : La menace Intel

Les autres cores

Si la majorité des constructeurs utilisent les design d’ARM, d’autres alternatives existent. Intel utilisait son propre design à une époque (Xscale) et d’autres sociétés ont suivi la même voie.

ARM

Nous avons volontairement omis les ARM7, ARM9 et autres Cortex Mx dans la première page : s’ils sont encore très utilisés dans beaucoup de domaines, ce n’est que rarement le cas dans le monde de la mobilité. Ils sont simplement parfois utilisés dans certains SoC (OMAP, Tegra, etc.) comme coprocesseur. Les ARM7 et ARM9 se retrouvent souvent dans les appareils réseaux (NAS, etc.) alors que les Cortex Mx remplacent de plus en plus les micro-contrôleurs.

Scorpion

Image 1 : Les puces ARM : le futur de la mobilité arrive !

Scorpion est le nom de la puce de Qualcomm, qui est compatible ARMv7. Elle se place entre le Cortex A8 et le Cortex A9 d’ARM au niveau des performances, avec généralement un petit avantage en fréquence. Qualcomm propose des versions avec un ou deux cores dans ses SoC Snapdragon, sous les noms Snapdragon S1, S2 et S3. L’implémentation de Qualcomm a un petit avantage : la possibilité de gérer la fréquence des cores indépendamment.

Krait

Krait est la puce utilisée dans le Snapdragon S4. C’est une évolution de Scorpion, nettement plus rapide. Actuellement, Krait est proposé dans des SoC avec deux cores et une fréquence de 1,5 GHz. Le CPU se place en concurrence directe avec le Cortex A15 et est plus performant que le Cortex A9. Les versions à quatre cores, montrées au MWC, sont attendues en fin d’année.

Denver

NVIDIA devrait proposer — à terme — son propre CPU ARM, Denver. Pour le moment, la société utilise un design ARM (Cortex A9) mais devrait évoluer à terme vers sa solution maison. Denver vise a priori le marché mobile mais aussi celui des ordinateurs portables et celui des serveurs, en conjonction avec les GPU de la société.

Et les autres ?

D’autres sociétés proposent des puces « compatibles ARM », notamment dans le monde professionnel, avec des cores ARMv8 destinés aux serveurs, mais c’est un marché très particulier, avec des contraintes différentes du monde mobile.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Les différents cores ARM
  3. Les autres cores
  4. Les GPU
  5. Le futur des puces
  6. Les fonctionalités, le nerf de la guerre ?
  7. AirPlay, WI-Fi Display, etc.
  8. AMD, NVIDIA, le futur
  9. La menace Intel