Accueil » Dossier » Les radiateurs CPU fanless » Page 10

Les radiateurs CPU fanless

1 : Introduction 2 : Introduction (suite) 3 : Thermaltake Fanless 103 4 : Thermaltake Sonic Tower 5 : Scythe NCU-2005 6 : Scythe Ninja 7 : Le test 8 : Récapitulatif, performances 9 : Performances (suite)

Bilan, conclusion

Le premier constat de ce comparatif est une heureuse surprise : il est aujourd’hui possible de refroidir correctement un processeur haut de gamme très performant (Athlon 64 3800+) via un radiateur passif, sans aucun flux forcé dans le boîtier ! Cette prouesse repose sur deux points : d’une part, la transition complète des processeurs AMD au 0.09µ, qui leur permet d’améliorer encore leur rapport performances/dissipation, et d’autre part la recherche effectuée par Scythe au niveau des radiateurs prévus pour fonctionner de manière entièrement passive.

Le deuxième point à souligner et la différence de hiérarchie qu’il est possible d’obtenir suivant la manière dont on évalue ces radiateurs. La conception des radiateurs passifs est en effet à part, et l’erreur que réalise Thermaltake à ce niveau est de transposer à ses Fanless 103 et Sonic Tower des principes vrais seulement dans le cas d’une convection forcée. Si le Sonic Tower se révèle ainsi être un très bon radiateur lorsque couplé avec un ventilateur à faible vitesse, il se révèle par contre désastreux en fonctionnement passif.

Il faut donc, encore une fois, définir ce que vous voulez privilégier avant de choisir votre radiateur. En refroidissement actif mais silencieux, c’est le Sonic Tower qui s’en tire le mieux, alors qu’en mode passif il s’agît du NCU-2005, secondé par le Ninja. Au sein de la gamme Scythe, le Ninja n’affirme d’ailleurs une nette supériorité sur son prédecesseur que dans un environnement semi-passif, avec ventilateur de boîtier. N’oublions pas non plus qu’il est moins cher d’environ 15 €.

Notez que la présence d’un ventilateur de boîtier sous-volté ou d’une alimentation silencieuse mais ventilée reste dans tous les cas conseillé, même si notre système de test est resté parfaitement stable. En effet, si lors de l’exécution de logiciels de bureautique les températures restent très raisonnables, au bout de plusieurs heures de jeu dans un environnement purement passif tous les éléments ont tendance à beaucoup chauffer (chipset, mémoires, MOS-FET, etc.), bien que le disque dur reste aux environs des 43°C. La durée de vie de l’ensemble bénéficiera donc toujours d’un minimum de ventilation en pleine charge, même si encore une fois nous avons prouvée qu’elle n’était pas obligatoire.

Conclusion

Si le bilan de ce comparatif est très positif, il ne faut pas perdre de vue qu’il ne concerne qu’une partie des processeurs disponibles à l’heure actuelle. La situation est clairement plus limitée dans le cas des Athlon 64 0.13µ, et plus encore des Prescott. A l’avenir, la démocratisation des processeurs dual-core risque de compliquer encore la tâche des constructeurs de radiateurs passifs.

Par rapport à un processeur mono-core de fréquence équivalente, la caractéristique de ces processeurs est en effet de doubler le dégagement thermique mais en conservant une densité thermique identique. En clair, l’énergie dissipée double, mais la surface de dissipation côté processeur double aussi, ce qui reste la principale caractéristique. Du coup, la température interne de ces processeurs ne devrait pas trop augmenter avec les dissipateurs actifs, mais la tâche des dissipateurs passifs va devenir extrêmement ardue. Surtout que la chaleur libérée au sein du boîtier va également croître considérablement, ce qui va donc augmenter la température de l’air au contact des ailettes. Un cercle vicieux dont on se demande comment les constructeurs de radiateurs pourront se sortir, même si certains ont déjà fait preuve de merveilles vu les performances atteintes actuellement.

Nous tenons à remercier pour le prêt le magasin :

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Introduction (suite)
  3. Thermaltake Fanless 103
  4. Thermaltake Sonic Tower
  5. Scythe NCU-2005
  6. Scythe Ninja
  7. Le test
  8. Récapitulatif, performances
  9. Performances (suite)
  10. Bilan, conclusion