Accueil » Dossier » Les secrets de l’Ultra HD Premium

Les secrets de l’Ultra HD Premium

1 : Ultra HD Premium, la vraie Ultra HD 2 : La norme UHD Premium en détails 3 : Le HDR oblige à tout repenser 4 : Les sources UHD Premium arrivent tout juste

Encore bien peu de téléviseurs certifiés Ultra HD Premium

Tout d’abord, il semble bien que la catégorie des vidéoprojecteurs grand public soit mise à l’écart par la certification UHD Premium. Aucun ne pourra respecter toutes les conditions, spécialement concernant le taux de contraste exigé. Il faudra attendre la démocratisation des projecteurs laser, seule technologie apte à délivrer la luminosité suffisante.

Ensuite, chez les fabricants de téléviseurs, tout n’est pas encore très clair. Lors du dernier CES 2016, la majorité des fabricants ont présenté des téléviseurs annoncés « prêts pour la technologie HDR », mais peu se sont avancés à arborer la certification UHD Premium.

Chez Samsung : SUHD 2016 = UHD Premium

C’est surtout Samsung qui s’est distingué dans ce domaine, en présentant toute une gamme de TV SUHD ayant eu le privilège d’être certifiée UHD Premium avant les autres. On parle ici bien des téléviseurs SUHD lancés en 2016, pas des précédents.

Image 1 : Les secrets de l'Ultra HD PremiumLe Samsung KS9500.

La marque a présenté son nouveau fer-de-lance SUHD, le KS9500, qui sera donc l’un des téléviseurs les plus performants de l’année, prêt pour afficher des vidéos HDR. Samsung explique que le KS9500 couvre un gamut encore plus large, grâce à un rétroéclairage par points quantiques amélioré. Le plus surprenant, c’est que le rétroéclairage de l’écran soit un classique Edge LED (LED sur les bords), et pas un Full LED. Samsung semble avoir compensé ce handicap par un revêtement nanostructuré Moth Eyes sur la dalle, réduisant les reflets et les effets de blooming (halo lumineux apparaissant autour des objets brillants). Autre surprise, les téléviseurs SUHD de Samsung ne prendront pas en charge le standard HDR de Dolby (Dolby Vision). Elles sont compatibles avec le standard Open HDR, soutenu par le SMPTE et adopté par le Blu ray Ultra HD.

Chez Philips : compatibilité Open HDR et Dolby Vision

Les téléviseurs UHD de Philips seront tous compatibles avec la norme Open HDR (ou HDR10 ou HDR-10). Et deux modèles très haut de gamme vont gérer le HDR Dolby Vision : les 55 et 65 pouces de la série 8600 (55PFL8601/F7 et 65PFL8601/F7). Ces derniers auront un rétroéclairage Full LED local dimming et pourront couvrir 82 % de l’espace de couleur BT.2020, ce qui est énorme. La série 8900 pourra même couvrir 87 % de cet espace ! Le fabricant ne parle toutefois pas encore de certification UHD Premium. Le revêtement Moth Eyes est de la partie (Philips fut le premier à l’exploiter).

Chez Panasonic : rétroéclairage Full LED ultrapoussé, UHD Premium

Panasonic a présenté le DX900, un téléviseur LCD qui mise sur son rétroéclairage pour concurrencer la technologie OLED. Le tapis de LED qui couvre toute la surface de la dalle est divisé en 512 zones de variations indépendantes pour une plus grande précision dans le contraste de l’image, avec une structure en nid d’abeille pour aussi limiter les fuites de lumière autour des objets brillants. Ce téléviseur, disponible en 55 et 65 pouces (TX-65DX900 et TX-55DX900) est bien certifié UHD Premium (et toujours THX) avec une compatibilité HDR, même si Panasonic évoque un taux de contraste de « seulement » 10 000:1 et un gamut large (mais inconnu). Ce TV aurait aussi une matrice de conversion de couleurs 3D LUT très avancée. Nul doute que ce modèle sera l’un des plus intéressants du marché en 2016.

Image 2 : Les secrets de l'Ultra HD PremiumStructure de l’écran HDR Panasonic DX900.

Chez Sony : Open HDR, sceptique sur l’UHD Premium

Sony a présenté au CES 2016 un prototype de téléviseur offrant une luminosité de 4000 cd/m². Mais les téléviseurs prévus pour cette année seront plus raisonnables. Avec un logo « 4K HDR » signé Sony, mais sans certification UHD Premium pour l’instant. La couverture d’une large gamme de couleurs est bien au rendez-vous (Sony était premier sur le rétroéclairage par points quantiques avec les dalles Triluminos). Sept modèles 4K sont compatibles avec la norme Open HDR, mais Sony affirme n’avoir pas encore décidé de demander la certification UHD Premium. Seul le modèle très haut de gamme de 75 pouces (XD9405) est équipé d’un rétroéclairage Full LED (ou Direct LED).

Chez LG : de l’OLED difficile à surpasser

Chez LG, les écrans OLED Signature 65G6 et 77G6 (respectivement 10 000 et 30 000 euros) sont certifiés UHD Premium, avec une luminosité maximale annoncée à 800 cd/m², une véritable prouesse pour de la technologie OLED. Les modèles milieu de gamme (55E6 et 65E6 à 4000 et 6000 euros) monteront à 540 cd/m², pour rester certifiés UHD Premium. Les versions d’entrée de gamme seront moins lumineuses (55B6 et 65B6). En revanche, tous sont compatibles Open HDR et Dolby Vision, et peuvent couvrir 99 % du gamut DCI P3 !

Chez Sharp : HDR et points quantiques

Pour la première fois chez Sharp, le nouveau téléviseur haut de gamme N9000 est doté d’une technologie de type Quantum Dot, capable de couvrir 91 % du gamut REC. 2020 et 90 % de l’espace DCI P3. Ce TV est compatible HDR, mais il monte « seulement » à 800 cd/m². Son rétroéclairage Full LED se fait sur 192 zones d’atténuation indépendantes (relativement peu) pour la version 70 pouces. Les modèles N8000 et N7000 seront aussi compatibles HDR, avec un rétroclairage Full LED à local dimming pour le N8000. Le fabricant n’évoque aucune certification UHD Premium pour l’instant.

Chez Hisense : ULED 3.0 et HDR

Image 3 : Les secrets de l'Ultra HD Premium

Le fabricant chinois Hisense met le paquet avec la nouvelle technologie ULED 3.0 sur les modèles 55H8 et 65H9 : rétroéclairage Direct LED local dimming sur 576 zones, contraste dynamique de 10 000:1, pics lumineux à 1000 cd/m², et du Quantum Dot pour couvrir 100 % du gamut DCI P3 et 91 % de l’espace Rec.2020. Ces téléviseurs sont annoncés compatibles HDR. Mais ici encore, pas de certification UHD premium pour l’instant.

Chez TCL : compatibilité Dolby Vision

Le nouveau fleuron du chinois TCL, c’est le S99 X1 (U65S9906) qui intègre notamment six haut-parleurs Harman Kardon en façade. Il est annoncé compatible HDR Dolby Vision, avec un pic lumineux à 1000 cd/m² et un filtre Quantum Dot pour un large gamut. Ici encore, pas de vertification UHD Premium pour l’instant.

Sommaire :

  1. Ultra HD Premium, la vraie Ultra HD
  2. La norme UHD Premium en détails
  3. Le HDR oblige à tout repenser
  4. Les sources UHD Premium arrivent tout juste
  5. Encore bien peu de téléviseurs certifiés Ultra HD Premium