Accueil » Actualité » Les serveurs Nokia Core passent aux processeurs AMD EPYC 7003

Les serveurs Nokia Core passent aux processeurs AMD EPYC 7003

La société table sur une baisse de la consommation de 40 %.

Pour équiper ses serveurs Nokia Core, l’entreprise finlandaise a opté pour les processeurs AMD EPYC 7003, nom de code Milan, lancés en mars 2021. Des puces qui rencontrent décidément un beau succès : elles avaient déjà été choisies par Microsoft, Google et Amazon au cours des mois précédents. Google avait annoncé des machines virtuelles Google Cloud N2D en octobre, Microsoft Azure de nouvelles machines virtuelles Dasv5 et Easv5 en novembre, et Amazon Web Services des instances EC2 M6a en décembre, à chaque fois basées sur des processeurs AMD EPYC 7003.

Image 1 : Les serveurs Nokia Core passent aux processeurs AMD EPYC 7003

Concernant le choix de Nokia, il s’inscrit dans un objectif de réduction des émissions de 50 % d’ici à 2030. Grâce aux puces EPYC 7003, la firme s’attend à une baisse de la consommation d’énergie de ses serveurs allant jusqu’à 40 % pour les charges Core. Les serveurs actuels sont équipés de puces EPYC de seconde génération (EPYC Rome).

Disponibles au cours du premier semestre 2022

Le communiqué de presse stipule :

« Cette annonce signe l’extension des processeurs AMD EPYC aux charges de travail spécifiques aux opérateurs de télécommunications et de 5G, offrant ainsi un plus grand nombre de cœurs avec une consommation d’énergie réduite en lien avec les objectifs d’efficacité énergétique de l’industrie.

Grâce aux processeurs AMD EPYC , Nokia vise une réduction de la consommation d’énergie de ses serveurs allant jusqu’à 40 % pour les charges Core. Dès lors qu’ils seront disponibles commercialement dans le courant du premier semestre 2022, les clients Nokia pourront se procurer les serveurs propulsés en AMD EPYC directement via Nokia ou d’autres fournisseurs. »

Dan McNamara, vice-président directeur d’AMD et directeur général de l’unité commerciale Serveurs, déclare (propos traduits) : « Nous sommes ravis de collaborer avec Nokia pour offrir à ses clients les avantages des processeurs AMD EPYC de 3e génération en termes de performance, d’efficacité et de durabilité globale. Grâce à notre capacité unique à offrir un nombre élevé de cœurs dans un package économe en énergie, nous permettons des performances exceptionnelles pour les charges de travail des télécommunications et de la 5G, tout en soutenant Nokia et l’industrie des TIC dans leur quête d’amélioration de l’efficacité énergétique et de la performance globale de leurs opérations ».

Plus d’informations sur les serveurs Nokia ici.