Accueil » Actualité » Les sites de stars, grands pourvoyeurs d’Adware

Les sites de stars, grands pourvoyeurs d’Adware

Contrairement à une idée reçue, les plus gros diffuseurs d’Adware (logiciels publicitaires) et de Spyware (logiciels espions) ne sont pas les sites à contenu pornographiques, mais les sites de stars ou de célébrités, révèle une étude publiée par l’éditeur d’antivirus McAfee.

les sites de célébrités en pole position

En utilisant son outil de classement appelé SiteAdvisor, McAfee a examiné des dizaines de milliers de sites web et selon l’éditeur les sites de célébrités sont les plus prolifiques en matière de diffusion de spyware et adware, avec 16,3 % de fichiers exécutables indésirables, suivi des sites d’économiseurs d’écran (11.5 %) et des sites pour adultes (11,4 %).

Des sites diffusant des programmes malveillants à leur insu

Dans son rapport intitulé « Adwares et Spywares : les finances du Web passées au crible », McAfee s’est attaché à mettre en évidence les enjeux financiers et les coupables sous-jacents. Il y souligne que bien souvent les sites de célébrités ignorent qu’ils diffusent des Adware, car les sociétés proposant ces logiciels utilisent des sociétés et des sites Web de premier plan pour se camoufler. Qui plus est, l’étude de McAfee montre que « 97 % des utilisateurs d’Internet sont incapables de faire la différence entre les sites sûrs et les autres ».

Les Adwares exploités par les pirates

Selon McAfee, la très lucrative diffusion d’Adware et SpyWare a connu une croissance fulgurante : entre 2003 et 2006 le nombre de familles d’Adware a augmenté de 1 000 %. Or, si certains de ses programmes qui visent à distribuer de la publicité ciblée et accroître les revenus via des programmes d’affiliation sont tout à fait légaux, ils attirent les pirates informatiques qui les détournent à leur profit. L’un d’eux a admis avoir engrangé 107 000 dollars en installant frauduleusement des Adwares modifiés par ses soins sur plus de 400 000 ordinateurs qu’il avait piratés.