Accueil » Actualité » Les spécifications du chipset ATI RD600

Les spécifications du chipset ATI RD600

Le chipset ATI RD600 pour les processeurs Core 2 Duo d’Intel devrait posséder des capacités d’overclocking élevées et des fonctionnalités propres à séduire les joueurs, si l’on en juge une documentation d’ATI publiée par le site chinois HKEPC.

Tout pour l’overclocking

Produit avec la technologie 90 nm chez TSMC, ce chipset qui prendra le nom ATI Xpress 3200 Intel Edition permettra d’exploiter un FSB de 1 333 MHz et d’après les informations distillées par un fabricant de cartes mères il supporte facilement un FSB de 1 500 MHz voire même 1 600 MHz si le PCB de la carte mère est composé de 6 couches. Le RD600 qui prend en charge la DDR2 à 1 066 MHz offre un mode « Split Channel » qui permet à la mémoire DDR2 de fonctionner avec de faibles latences, et d’après les documents mis en ligne par HKEPC, il sera possible d’appliquer un « commande rate » de 1T. La fréquence du FSB et celle de la mémoire seront ajustables indépendamment l’une de l’autre, offrant une flexibilité maximale aux adeptes de l’overclocking.

Overclocking automatique des ports PCIe graphiques

Avec le RD600, ATI a également mis en œuvre une technologie d’overclocking automatique des bus PCI-Express 16X qui s’apparente un peu à la technologie LinkBoost du chipset NVIDIA nForce 590 SLI. Quand le chipset RD600 détecte une carte graphique ATI Radeon X1800 ou X1900 il fait automatiquement passer la fréquence PCIe à 125 MHz et d’après ATI, il y a une marge pour overclocker manuellement ce bus jusqu’à 150 MHz. D’après HKEPC ATI fournira un utilitaire similaire au nTune de NVIDIA pour ajuster les divers paramètres (FSB, fréquence mémoire, timings, fréquence PCIe, et voltages) sous Windows.

Trois ports PCI-Express 16X

Le RD600 fournira 48 lignes PCIe qui pourront alimenter 3 ports PCIe Express 16X. En installant trois cartes graphiques ATI , deux cartes fonctionneront en mode CrossFire tandis que la troisième de type Radeon X1XX prendra en charge les calculs physiques. ATI devrait présenter sa technologie de calculs physiques lors du Computex 2006.