Accueil » Actualité » Les tablettes chutent pour la première fois en fin 2014

Les tablettes chutent pour la première fois en fin 2014

Image 1 : Les tablettes chutent pour la première fois en fin 2014Livraisons pour le dernier trimestre 2014 par marque

Une étude d’IDC montre que pour la première fois depuis 2010, le quatrième trimestre d’une année a été moins bon que celui de l’année précédente. En l’occurrence, les livraisons de tablettes au dernier trimestre 2014 ont atteint 76,1 millions d’unités alors qu’elles étaient de 78,6 millions à la même période en 2013. Il est important de souligner que l’étude estime que les systèmes deux-en-un sont aussi des tablettes, ce qui explique la présence d’Asus et Lenovo dans ce classement.

Apple continue de dominer le marché

La première leçon que l’on peut tirer de cette étude est qu’Apple maintient sa position. Il reste le premier au classement et il vend toujours deux fois plus de tablettes que son concurrent le plus proche, à savoir Samsung. En l’espèce, IDC estime qu’Apple a livré 21,4 millions d’iPad alors que Samsung n’en est qu’à 11 millions. Comparativement, le premier en avait livré 26 millions durant le dernier trimestre 2013 contre 13,5 millions pour le second. Apple a vendu moins d’iPad, mais il a connu la plus faible baisse du top 5 avec une chute de 17,8 %. Comparativement, Samsung a perdu 18,4 %.

Amazon ne vend pas de tablette

Amazon est celui qui a le plus souffert puisque les livraisons de ses tablettes ont baissé de 70 % comparativement au dernier trimestre de 2013. Bref, les Kindle Fire ne se vendent pas et la firme devra changer de stratégie cette année ou arrêter de fabriquer ses ardoises. Lenovo est le seul du top 5 à avoir connu une croissance. Elle tourne à 9,1 % et elle lui a permis de prendre la troisième place du classement, devançant ainsi Asus.

Apple récolte la grande majorité des bénéfices

La baisse des livraisons de tablette n’est pas une surprise (cf. « Les livraisons de dalles de tablettes chutent pour la 1re fois »). Elle était attendue et elle porte toujours les mêmes leçons (cf. « La croissance des tablettes ralentit »). Apple continue d’occuper le haut de l’affiche. Il dispose d’une avance confortable et même le déclin général ne semble pas bouleverser sa position par rapport à ses concurrents (cf. « Apple réussit à vendre encore plus d’iPhone, encore plus chers »). Les seuls fabricants qui profitent de cette nouvelle tendance sont Lenovo et les petites marques qui vendent des tablettes bon marché. Or, le problème est que ce dernier segment ne réalise presque pas de bénéfices, ce qui signifie que l’activité iPad est de loin la plus rentable du marché.