Accueil » Actualité » Les USA n’ont presque plus d’adresses IPv4

Les USA n’ont presque plus d’adresses IPv4

Image 1 : Les USA n'ont presque plus d'adresses IPv4IPV6Il y a maintenant moins de 17 millions d’adresses IP v4 aux États-Unis, selon l’American Registry for Internet Numbers, cité par Ars Technica. L’Asie Pacifique est descendue en dessous de leurs 17 millions il y a trois ans (cf. « L’Asie n’a plus d’adresses IPv4 »), contre deux ans pour les Européens et il y a moins de quatre millions d’adresses en Amérique latine.

Une transition longue et complexe

Le problème n’est pas nouveau (cf. « IPv4 : les derniers blocs assignés »), les opérateurs ont déjà commencé à migrer vers l’IPv6 (cf. « IPv6 : un lancement mondial ») et la transition devrait être fluide, du moins en principe. Il reste encore quelques années avant que l’IPv4 soit vraiment un problème. On peut espérer que tous les grands opérateurs auront fait les transitions nécessaires d’ici là. Il faudra aussi que les applications fassent leur part des choses. Par exemple, Skype ne fonctionne pas en IPv6.