Accueil » Actualité » Les VMs Google Cloud adoptent des processeurs EPYC de troisième génération

Les VMs Google Cloud adoptent des processeurs EPYC de troisième génération

Un rapport prix/performance en moyenne 30 % supérieur à la précédente génération de processeurs EPYC sur les instances N2D d’après Google.

AMD annonce la disponibilité des machines virtuelles Google Cloud N2D avec processeurs AMD EPYC 7003. Les VMs N2D proposent — d’après Google Cloud — un rapport prix/performance en moyenne 30 % supérieur à la précédente génération de processeurs EPYC sur les instances N2D, et ce sur toute une palette de charges de travail.

Image 1 : Les VMs Google Cloud adoptent des processeurs EPYC de troisième génération

Dans son communiqué, la société liste quelques points forts des VMs N2D « parfaits pour les clients exécutant des charges haute performance nécessitant un équilibre entre puissance de calcul et bande passante mémoire importante notamment pour les serveurs Web, les bases de données, le transcodage média et le traitement d’images ». En pratique, les machines virtuelles N2D proposent « jusqu’à 224 vCPUs pour un grand nombre de threads et 8 Go de mémoire par vCPU » ; « des performances élevées pour le stockage avec prise en charge persistante des disques et jusqu’à 9 To de SSD en local » ; une « prise en charge à venir pour Confidential Computing se basant sur les fonctionnalités avancées de sécurité des processeurs AMD EPYC ».

Fonctionnalité Confidential Computing à venir

Naturellement, cette nouvelle famille de machines virtuelles N2D continue de prendre en charge les fonctions introduites avec les VMs N2D utilisant les processeurs EPYC de seconde génération telles que la location exclusive, les types de machines personnalisés, le moteur Google Kubernetes (GKE) et, à l’avenir donc, Confidential Computing. Les VMs N2D avec processeurs AMD EPYC de troisième génération sont disponibles en preview dans plusieurs régions Google Cloud : us-central (Iowa), us-east1 (S. Carolina), europe-west4 (Pays Bas) et asia-southeast1 (Singapour). D’autres régions Google Cloud seront disponibles dans les mois à venir.

Nirav Mehta, directeur de la gestion des produits Google Cloud, déclare : « Les besoins de nos clients sont la première chose à laquelle nous pensons en créant des instances Google Cloud. Notre collaboration avec AMD nous permet, avec les capacités des derniers processeurs AMD EPYC, de proposer à nos clients au travers de la famille Compute Engine N2D l’expérience d’une technologie de nouvelle génération avec des performances et un rapport prix/performance significativement supérieurs pour les charges de travail génériques. »