Accueil » Actualité » L’Etat de plus intéressé par l’open-source

L’Etat de plus intéressé par l’open-source

Encore de l'actualité concernant le gouvernement et l'open-source / logiciel libre (voir news précédentes ici et ici). Aujourd'hui, il s'agit de l'informatique en général de l'administration française qui espère diviser par deux ses dépenses en informatique grâce au passage vers le logiciel libre, en particulier Linux, Apache, MySQL, OpenOffice, Mozilla et Evolution, de quoi mettre Microsoft en concurrence.

Le ministre de la Fonction publique Renaud Dutreil déclare que « dans les trois années à venir, une grande partie des licences logiciels des 900.000 postes informatiques de l'Etat devront être renouvelées. Sur les seuls produits de bureautique (traitement de texte, tableur, présentation…), l'enjeu financier est supérieur à 300 millions d'euros. ». Il ajoute que les logiciels cités précédemment consistent en une « solution très crédible », « en particulier en terme de sécurité », portée par des entreprises « solides et innovantes ».

Rappelons qu'actuellement, la majorité du parc informatique de l'Etat utilise des produits Microsoft. Cependant, il ne s'agit pas de complètement supprimer les applications de Microsoft, mais d'obtenir « la meilleure offre ». Précisons également que cette migration va prendre beaucoup de temps, et être très couteuse en hommes et moyens. A titre de comparaison, Silicon.fr nous indique qu'il a fallut cinq ans à Munich pour migrer 14 000 postes « seulement »…