Accueil » Actualité » L’Europe condamne Microsoft à payer 561 millions €

L’Europe condamne Microsoft à payer 561 millions €

Image 1 : L'Europe condamne Microsoft à payer 561 millions €La Commission européenne a condamné Microsoft à payer une amende de 561 millions d’euros pour manque de respect par l’éditeur de la décision qui impose l’affichage d’une fenêtre au premier démarrage de Windows permettant de choisir son navigateur.

Microsoft paye, mais l’Europe avoue avoir été « naïve »

Pour mémoire, un bug dans le Service Pack 1 de Windows 7 a empêché la présentation de ladite fenêtre (cf. « Microsoft n’a pas donné le choix du navigateur à 28 millions de PC »). Les résultats de l’enquête européenne étaient connus depuis plusieurs mois déjà et la décision d’aujourd’hui n’est pas surprenante (cf. « Microsoft probablement à nouveau condamnée par l’Europe »).

Joquin Almunia, commissaire européen en charge de l’affaire, a néanmoins affirmé que l’Europe avait été « naïve » de demander à Microsoft de s’autoréguler. Il regrette de ne pas avoir mieux supervisé l’éditeur et l’exécution de la sentence tentant d’améliorer le jeu de la concurrence sur le marché des navigateurs Internet (cf. « Le grand comparatif de navigateur II : Windows 7 et Ubuntu »)