Accueil » Actualité » L’Europe enquêterait sur la position dominante d’Android

L’Europe enquêterait sur la position dominante d’Android

Image 1 : L'Europe enquêterait sur la position dominante d'AndroidL’Europe surveillerait Google de près

Reuters révèle que la Commission européenne aurait mené une enquête de près de quatre ans sur les activités Android de Google et qu’elle se préparerait à entamer une procédure officielle pour abus de position dominante.

La Commission et Google se connaissent déjà bien

Google est dans le collimateur de l’Europe depuis plusieurs années déjà (cf. « FRAND : l’Europe et les États-Unis surveillent Google »). Il a déjà réussi à mettre la pression sur son moteur de recherche (cf. « L’Europe fait pression sur Google »). Mountain View a su, de son côté, négocier pour arriver à un compromis sans passer par un procès ou une amende.

Une affaire qui pourrait avoir une portée énorme

Néanmoins, cette nouvelle affaire porterait sur le système d’exploitation de Google et l’installation forcée d’applications (cf. « Google impose l’installation d’app sur Android, est-ce légal ? »). Selon Reuters, la Commission se serait penchée sur les accords promouvant les services de Google en échange de l’utilisation de son système d’exploitation. Si l’information est avérée, cette affaire pourrait bien être d’une portée aussi importante que celle qui a frappé Microsoft et Windows (cf. « Microsoft/UE : nouvelle amende de 900 millions ! »).