Accueil » Actualité » L’Europe ouvrirait une enquête sur Qualcomm

L’Europe ouvrirait une enquête sur Qualcomm

Image 1 : L'Europe ouvrirait une enquête sur QualcommUne puce Qualcomm

La Commission européenne pourrait ouvrir une enquête sur Qualcomm après que Icera ce soit plaint de pratiques qu’il estime être un abus de position dominante. Icera est une filiale de NVIDIA et il avait émis une plainte devant la commission en juin 2010. Selon Reuters, l’organisme européen a amassé des données sur le géant américain pendant quatre ans et il serait maintenant prêt à entamer une enquête officielle.

Une nouvelle enquête qui pourrait avoir des conséquences plus importantes

Le mois dernier, Qualcomm affirmait que la Chine avait ouvert une enquête similaire, car le gouvernement estimait que le fabricant surfacturait les entreprises chinoises. À l’époque, la firme avait parlé de traitements injustes (cf. « Qualcomm se sent lésé par des compagnies chinoises »). Aujourd’hui, Icera affirme que Qualcomm brandit le spectre des brevets et joue sur les prix pour détourner les clients d’Icera vers ses puces.