Accueil » Actualité » LG 24GM77 : le 24″ gamer 144Hz bon marché » Page 5

LG 24GM77 : le 24″ gamer 144Hz bon marché

1 : Introduction 2 : Emballage, dimensions et accessoires 3 : Interface utilisateur et calibration 4 : Luminosité et contraste 6 : Gamut 7 : Angles de vue, uniformité, temps de réponse et input lag 8 : Conclusion

Echelle de gris et gamma

Image 1 : LG 24GM77 : le 24" gamer 144Hz bon marché

On se plait à penser que les tests de moniteurs, dont les nôtres, poussent les fabricants à soigner la fidélité des couleurs en usine. Le fait est que les écrans qui arrivent au labo avec de très bonnes valeurs par défaut sont de plus en plus nombreux. On peut voir sur les graphiques ci-dessous des niveaux de rouge légèrement excessifs mais quelle que soit la luminosité, le Delta E n’atteint jamais 2, sachant qu’un écran propose des couleurs fidèles lorsqu’il se situe à 3 ou moins. Voilà pourquoi nous estimons que le 24GM77 n’a pas franchement besoin d’être calibré : il suffit de choisir le mode d’image Custom sans rien changer.

Image 2 : LG 24GM77 : le 24" gamer 144Hz bon marché

Nous avons tout de même cherché à aller plus loin, améliorant les performances au passage à tous les niveaux de l’échelle de gris sauf à 90 et 100 % de blanc. Vu que la calibration n’engendre pas de baisse du taux de contraste ici, il ne faut pas se priver si l’on a déjà une sonde à portée de mains.

Image 3 : LG 24GM77 : le 24" gamer 144Hz bon marché

Lorsque l’on utilise l’un des modes jeu, la fidélité des couleurs passe d’excellente à bonne. Le mode FPS1 utilisé ci-dessus est un exemple parmi les six sous-profils. Mis à part la dérive bleue avec 100 % de blanc, l’échelle de gris reste bonne. Malheureusement, on verra sur la page suivante que la saturation des couleurs ne suit pas la même tendance.

Voici les résultats pour le panel de test :

Image 4 : LG 24GM77 : le 24" gamer 144Hz bon marché

Difficile de faire mieux qu’un Delta E de 1,12 d’origine pour l’échelle de gris. Nous n’avons vu que deux moniteurs professionnels faire mieux.

Image 5 : LG 24GM77 : le 24" gamer 144Hz bon marché

Après quelques petits réglages sur les curseurs RGB, nous avons pu diminuer le Delta E de 0,37 au niveau de l’échelle de gris. La baisse de contraste qui s’en suit n’est que de 0,7 %, c’est-à-dire virtuellement nulle. LG mérite des applaudissements quand on sait qu’il s’agit d’un moniteur pour jouer à moins de 300 € !

Courbe de gamma

Image 6 : LG 24GM77 : le 24" gamer 144Hz bon marché

Le gamma est le seul domaine dans lequel le 24GM77 a une marge de progression : presque parfait jusqu’à 70 % de luminosité, celui-ci chute brutalement de 80 à 95 % de luminosité (trop clair) pour revenir à un très bon niveau après. Cette chute n’est pas suffisante pour brûler les détails de l’image, mais les objets lumineux comme les nuages semblent un peu plats. Ceci dit, il s’agit d’un défaut mineur qui pourrait être corrigé avec une mise à jour du firmware (ou en évitant la plage allant de 80 à 95 % de luminosité).

Image 7 : LG 24GM77 : le 24" gamer 144Hz bon marché

Voici maintenant ce que l’on obtient en mode jeux FPS1. Le gamma est trop élevé (image trop sombre) passé 50 % de luminosité, ce qui tend à dégrader les tons moyens et clairs. Rappelons en outre que ces modes jeux activent tous une accentuation des contours, une raison de plus pour les éviter.

Voici à nouveau les résultats pour notre panel de test :

Image 8 : LG 24GM77 : le 24" gamer 144Hz bon marché

Le 24GM77 paye très cher son gamma à 1,5 avec 90 % de luminosité : sur ce test, la concurrence fait nettement mieux. Espérons que LG puisse rectifier cette fausse note par une mise à jour logicielle.

La dérive en matière de gamma est exprimée en pourcentage par rapport à la valeur de référence, à savoir 2,2.

Image 9 : LG 24GM77 : le 24" gamer 144Hz bon marché

Vu que la courbe de gamma est à 2,2 la plupart du temps, la valeur moyenne est de 2,11 soit un écart de 4,09 %. D’une manière générale, la qualité d’image n’en souffre pas vraiment, bien que l’écran pourrait mieux faire avec des contenus lumineux. Heureusement, la colorimétrie ainsi que l’échelle de gris ne sont pas affectés par ce phénomène.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Emballage, dimensions et accessoires
  3. Interface utilisateur et calibration
  4. Luminosité et contraste
  5. Echelle de gris et gamma
  6. Gamut
  7. Angles de vue, uniformité, temps de réponse et input lag
  8. Conclusion