Accueil » Test » LG 34UM95 : test d’un moniteur 34″ 3440×1440 » Page 4

LG 34UM95 : test d’un moniteur 34″ 3440×1440

1 : Introduction 2 : Emballage, dimensions et accessoires 3 : Interface utilisateur et calibration 5 : Luminosité et contraste 6 : Echelle de gris et gamma 7 : Couleurs et gamut 8 : Angles de vue et uniformité 9 : Réactivité, Input lag et ressenti à l’utilisation 10 : Conclusion

Configuration du test

Nous utilisons un spectrophotomètre i1Pro ainsi que la version 5.2.0.1374 de SpectraCal CalMAN pour effectuer les mesures et calibrer les moniteurs.

Image 1 : LG 34UM95 : test d'un moniteur 34" 3440x1440

Très précise, l’i1Pro parvient à mesurer les couleurs sur n’importe quel type d’écran et ce quelle que soit la technologie employée pour le rétroéclairage. Lorsqu’il nous faut simplement mesurer la luminance, le C6 s’avère être un meilleur allié, surtout lorsque la luminosité est faible.

Les images de référence sont envoyées par un générateur de mires AccuPel DVG-5000 : en éliminant carte graphique et pilotes vidéo de la chaine d’affichage, les moniteurs reçoivent des mires aussi fidèles que possible. Les connections sont faites en HDMI.

Image 2 : LG 34UM95 : test d'un moniteur 34" 3440x1440

L’AccuPel DVG-5000 peut grimper jusqu’en 1920×1080 à 60 Hz. Outre les mires statiques, il peut afficher des séquences en mouvement afin d’évaluer le traitement vidéo d’un moniteur, y compris en 3D. Nous sommes donc en mesure d’évaluer colorimétrie, échelle des gris, crosstalk et ghosting des contenus 3D avec des lunettes 3D.

Le générateur de mires DVDO AVLab TPG est une nouveauté appréciable au laboratoire, puisqu’il prend en charge les définitions jusqu’en 4096×2160. Nous l’utilisons pour vérifier la bonne gestion des signaux sur les écrans QHD et UHD.

Image 3 : LG 34UM95 : test d'un moniteur 34" 3440x1440

L’i1Pro (ou le C6) est placé au centre de l’écran (à moins de mesurer l’uniformité de ce dernier) et isolé afin de bloquer toute luminosité ambiante. Le générateur de mires (au-dessus de la télécommande sur la photo) est contrôlé via USB par CalMAN, logiciel exécuté depuis un portable Dell XPS.

Notre version de CalMAN Ultimate permet à l’utilisateur de générer des écrans ainsi qu’un flux de travail personnalisé. C’est précisément ce que nous avons fait de A à Z afin d’être assurés de collecter toutes les données nécessaires avec une série de mesures aussi courte qu’efficace.

Image 4 : LG 34UM95 : test d'un moniteur 34" 3440x1440

Les graphiques nous donnent les niveaux RGB, la réponse gamma et le Delta E d’erreur pour chaque cran de luminosité allant de 0 à 100 %. Le tableau fait quant à lui apparaitre tous les relevés bruts. En haut à gauche apparaissent la luminance, le gamma moyen, le Delta E et le taux de contraste. Chacun des éléments peut être copié vers le presse-papier Windows, ce qui nous permet de créer aisément nos propres graphiques pour nos tests.

Image 5 : LG 34UM95 : test d'un moniteur 34" 3440x1440

Chaque couleur primaire ou secondaire est mesurée à 20, 40, 60, 80 et 100 % de saturation. Le niveau de saturation des couleurs est tout simplement l’écart avec le point blanc sur l’espace CIE (à droite de l’image). On voit les cibles (carrés) s’éloigner du point blanc central en formant une ligne : plus un point est éloigné du centre et plus la saturation est importante jusqu’à atteindre 100 % aux extrémités du triangle coloré représentant le gamut. Nous voyons donc la réponse de l’écran sur plusieurs échantillons de couleur.

Pour bon nombre de moniteurs, les résultats ne sont satisfaisants qu’à partir du moment où l’on ne mesure qu’avec une saturation de 100 %. En effet, il est bien plus difficile d’atteindre les cibles avec des niveaux de saturation moins élevés, ce qui rentre en compte dans le calcul du Delta E moyen (et explique pourquoi nos valeurs Delta E sont parfois plus élevées que celles rapportées sur d’autres sites pour un même produit).

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Emballage, dimensions et accessoires
  3. Interface utilisateur et calibration
  4. Configuration du test
  5. Luminosité et contraste
  6. Echelle de gris et gamma
  7. Couleurs et gamut
  8. Angles de vue et uniformité
  9. Réactivité, Input lag et ressenti à l’utilisation
  10. Conclusion