Accueil » Actualité » LG Display accusé de piller Samsung et ses OLED

LG Display accusé de piller Samsung et ses OLED

Image 1 : LG Display accusé de piller Samsung et ses OLEDLa justice coréenne accuse six employés de LG Display de vol de secrets technologiques appartenant à Samsung qui a ouvertement rejeté le blâme sur la firme LG Display.

Samsung estime que LG Display est derrière cette affaire

Parmi les six employés, deux travaillaient auparavant pour Samsung avant d’avoir été recrutés par LG Display. Les secrets porteraient sur la fabrication de dalles OLED, selon l’ordonnance coréenne de mise en accusation dont le contenu est rapporté par Bloomberg.

Samsung a néanmoins décidé de jeter de l’huile sur le feu en accusant la firme LG Display d’avoir engagé ces personnes pour profiter des informations volées. Son concurrent a répondu que les informations obtenues sont largement connues de l’industrie et ne représentent pas un secret industriel. Il a ajouté se préparer à porter plainte contre Samsung pour diffamation.

L’OLED reste une technologie difficile à fabriquer

Cette affaire est intéressante, car elle montre encore une fois à quel point la fabrication d’écrans OLED reste difficile, ce qui est le plus grand frein à la démocratisation de cette technologie. L’attitude de Samsung prouve que ces informations sont importantes. La justice coréenne déterminera maintenant si la LG Display ou ses employés ont violé la loi.

Ce genre d’affaires est classique, car le monde des écrans reste tumultueux. Samsung fut condamné en début d’année à entrave à la justice dans une affaire ayant révélé la création d’un cartel composé des grands fabricants de dalles LCD (Samsung, Sharp, Chimei Innolux, LG et Pantech) qui fixaient les prix au détriment des OEM et consommateurs (cf. « Samsung condamné pour entrave à la justice »).