Accueil » Actualité » LG et HTC violeraient des brevets français sur le NFC

LG et HTC violeraient des brevets français sur le NFC

Image 1 : LG et HTC violeraient des brevets français sur le NFC

Dans la grande guerre des brevets que se livrent les champions mondiaux de la high-tech, voici un nouveau participant : France Brevets. Ce fonds d’investissement et de valorisation des brevet a été créé en 2011 par le gouvernement avec l’aide de la Caisse des Dépôts et Consignations, doté d’un budget de 100 millions d’euros, a pour but de « valoriser » les brevets issus de la recherche publique ou privée française. Autrement dit, d’obtenir des licences d’utilisation au nom des petits porteurs de brevets qui n’auraient pas les ressources de faire valoir leurs droits face à des multinationales bardées d’avocats.

France Brevets vient de lancer une première attaque face à deux poids lourds : LG et HTC. Ils sont accusés de violer deux brevets (US 6700551 et US 7665664) relatifs au NFC possédés par le français Inside Secure. France Brevets ouvert son action aux Etats-Unis et en Allemagne, deux territoires cruciaux, l’un pour la portée internationale, l’autre car ses jugements peuvent avoir valeur dans l’Europe entière. France Brevets ne précise pas quelles sont les sanctions demandées à l’encontre de HTC et LG. Les deux fabricants n’ont pas livré de commentaires.