Accueil » Actualité » LG pourrait produire son propre processeur ARM, Odin

LG pourrait produire son propre processeur ARM, Odin

Image 1 : LG pourrait produire son propre processeur ARM, Odin

LG, qui propose déjà des SoC ARM maison pour ses téléviseurs, préparerait une puce pour ses futurs smartphones, sous le nom de code Odin. À la manière de Samsung, LG aurait donc conçu un SoC à partir des technologies d’ARM, sous licence. L’Odin serait composé de huit cores, dans un agencement de type big.LITTLE, c’est-à-dire quatre cores Cortex A15 (le haut de gamme chez ARM) couplés à quatre cores Cortex A7 — le core qui consomme le moins — avec une technologie qui permet de passer d’un groupe à un autre automatiquement, en fonction des usages.

Odin intégrerait aussi un GPU de chez ARM, le Mali-T760. Annoncé récemment, ce GPU est le haut de gamme de chez ARM et est notamment compatible OpenGL ES 3.0 et Direct3D 11.1. Sa puissance réelle n’est par contre pas connue : ARM a donné des informations sur la variante MP16 (16 cores), mais on peut supposer qu’elle ne sera pas utilisée dans une puce de smartphones, qui devrait se contenter de 4 ou 8 cores.

Odin devrait attendre une fréquence du même ordre de grandeur que les Snapdragon 800 qui équipent les smartphones récents de LG, comme le G2, soit environ 2,2 GHz. On peut supposer que LG, comme Samsung, va essayer de limiter sa dépendance à Qualcomm en utilisant son propre processeur dans certains modèles. À noter que — contrairement à Samsung — LG ne dispose pas d’usines capables de graver le processeur, qui devrait être produit par TSMC, et qu’une version dotée de quatre cores et d’un GPU Mali-T605 — moins rapide que le T760 — pourrait aussi voir le jour en entrée de gamme.