Accueil » Test » Lian-Li PC-CK101 : attention au départ » Page 4

Lian-Li PC-CK101 : attention au départ

1 : Introduction 2 : Emballage et contenu 3 : Alimentation et câblage 5 : Installation du SSD 6 : La ventilation, revue et corrigée 7 : Carte mère et processeur n°1 : jusqu’aux limites du boitier 8 : Carte mère et processeur n°2 : des choix plus adaptés 9 : Cette locomotive doit rouler ! 10 : Installation du module de propulsion 11 : Moteur : alimentation et interrupteur 12 : Place au sans-fil 13 : Audio et vidéo sans fil 14 : Un produit de niche franchement réussi

Où se cache le périphérique optique ?

Vu le format du boitier, personne ne s’étonnera du fait qu’on ne puisse installer qu’un seul périphérique optique. En revanche, il faut noter que la plupart des lecteurs/graveurs au format slim utilisent un connecteur d’alimentation mini-SATA qui fait défaut à l’alimentation fournie. Il est donc nécessaire d’acheter un adaptateur dont le problème tient non pas au coût (~5 €) mais aux difficultés qu’il engendre lors du montage.

Image 1 : Lian-Li PC-CK101 : attention au départ

Le guide d’utilisation préconise l’installation du périphérique par le devant de la locomotive après avoir retiré le cache. L’emplacement dédié semble pouvoir s’accommoder de tout lecteur/graveur au format slim.

Image 2 : Lian-Li PC-CK101 : attention au départ

Il faut donc faire passer la nappe SATA ainsi que le câble d’alimentation à l’avant du boitier pour les brancher, ce qui s’avère relativement facile. Attention cependant à l’adaptateur SATA vers mini-SATA qui est susceptible de se débrancher lorsque l’on insère le périphérique optique dans la baie prévue à cet effet.

Image 3 : Lian-Li PC-CK101 : attention au départ

Le principe est assez simple même si l’erreur reste possible : le berceau du périphérique optique maintient le cache en place et doit donc être dévissé en premier lieu, sachant que les vis sont trop longues pour un lecteur/graveur standard et ne doivent donc être vissées que partiellement  (cf. ci-dessous) ou bien remplacées. Faute d’attention à ce stade, on risque de ne plus pouvoir faire glisser le périphérique optique ou bien de l’endommager.

Si les vis à moitié serrées permettent de résoudre le problème d’un point de vue fonctionnel, des vibrations se font entendre lorsqu’un disque tourne. Nous avons donc fini par stabiliser l’ensemble avec quelques points de Super Glue.

Image 4 : Lian-Li PC-CK101 : attention au départ

Le berceau du périphérique optique est maintenu avec des vis à tête ronde, tandis que celles qui se serrent à l’extérieur du boitier sont à tête plate.

Image 5 : Lian-Li PC-CK101 : attention au départ

Image 6 : Lian-Li PC-CK101 : attention au départ

Bien que le guide utilisateur ne le précise pas, il est possible de complètement retirer l’arrière de la locomotive après avoir desserré quatre vis. Bien que nous ayons respecté à la lettre les instructions de montage, il nous semble plus simple de procéder de cette manière pour accéder au périphérique optique.



Image 7 : Lian-Li PC-CK101 : attention au départ

Adapter l’adaptateur

Revenons à l’adaptateur SATA vers mini-SATA : suivant le modèle, il est possible qu’il pose problème au montage. Le plus simple est d’en prendre un aussi étroit que possible, ou encore de retravailler un des deux côtés (ce que nous avons fait au dremel) pour qu’il puisse être correctement branché.

Image 8 : Lian-Li PC-CK101 : attention au départ

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Emballage et contenu
  3. Alimentation et câblage
  4. Où se cache le périphérique optique ?
  5. Installation du SSD
  6. La ventilation, revue et corrigée
  7. Carte mère et processeur n°1 : jusqu’aux limites du boitier
  8. Carte mère et processeur n°2 : des choix plus adaptés
  9. Cette locomotive doit rouler !
  10. Installation du module de propulsion
  11. Moteur : alimentation et interrupteur
  12. Place au sans-fil
  13. Audio et vidéo sans fil
  14. Un produit de niche franchement réussi