Accueil » Test » Lian-Li PC-CK101 : attention au départ » Page 9

Lian-Li PC-CK101 : attention au départ

1 : Introduction 2 : Emballage et contenu 3 : Alimentation et câblage 4 : Où se cache le périphérique optique ? 5 : Installation du SSD 6 : La ventilation, revue et corrigée 7 : Carte mère et processeur n°1 : jusqu’aux limites du boitier 8 : Carte mère et processeur n°2 : des choix plus adaptés 10 : Installation du module de propulsion 11 : Moteur : alimentation et interrupteur 12 : Place au sans-fil 13 : Audio et vidéo sans fil 14 : Un produit de niche franchement réussi

Cette locomotive doit rouler !

Comme nous l’avons évoqué plus tôt, le boîtier de Lian Li est également proposé dans une édition haut de gamme (PC-CK101L) qui contient un moteur alimenté par piles ainsi que 6 segments de rail mesurant à peu près 50 cm chacun. Bien entendu, il est possible de les assembler.

Image 1 : Lian-Li PC-CK101 : attention au départ

Le moteur nécessite quatre piles AA 1,5 Volt pour fonctionner. Bien qu’il soit impossible de relier le compartiment à piles avec l’alimentation du PC, nous recommandons tout de même d’utiliser des accus rechargeables : pour peu que l’on veuille faire rouler le train lorsque le PC fonctionne (c’est bien notre cas), la configuration peut devenir un gouffre à piles.

Vu le prix demandé (~370 euros pour le train avec rails et moteur), on aurait dû avoir un interrupteur et un chargeur. La bonne nouvelle vient du fait que le moteur fonctionne en 5 Volts, ce qui veut dire qu’il est possible de le relier directement au rail 5V de l’alimentation.

Image 2 : Lian-Li PC-CK101 : attention au départ

Avant d’installer le moteur, il faut retirer les composants de la locomotive et déplacer le SSD dans le tender. Cette étape n’est pas franchement amusante mais impérative.

Fort heureusement, l’alimentation fournie propose deux câbles d’alimentation SATA indépendants : le premier reste dans la locomotive pour alimenter le périphérique optique, tandis que le second court jusqu’au tender pour être relié au SSD fraîchement déplacé. Ce n’est pas la solution la plus esthétique qui soit, mais il n’y a pas d’alternative. Pour un résultat aussi propre que possible, il est toujours possible d’utiliser des serre-câbles, lesquels ne sont malheureusement pas fournis avec le boitier.

Image 3 : Lian-Li PC-CK101 : attention au départ

A ce stade, il y a enfin la place suffisante dans la locomotive pour y installer moteur et essieux.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Emballage et contenu
  3. Alimentation et câblage
  4. Où se cache le périphérique optique ?
  5. Installation du SSD
  6. La ventilation, revue et corrigée
  7. Carte mère et processeur n°1 : jusqu’aux limites du boitier
  8. Carte mère et processeur n°2 : des choix plus adaptés
  9. Cette locomotive doit rouler !
  10. Installation du module de propulsion
  11. Moteur : alimentation et interrupteur
  12. Place au sans-fil
  13. Audio et vidéo sans fil
  14. Un produit de niche franchement réussi