Accueil » Actualité » Licence 4G : Free veut un report du calendrier

Licence 4G : Free veut un report du calendrier

Image 1 : Licence 4G : Free veut un report du calendrierNos confrères des Echos se sont procurés une lettre écrite par Xavier Niel, qu’on ne présente plus, au Ministre de l’Industrie Eric Besson dans laquelle il exprime sa crainte « d’assister à une préemption du spectre par les opérateurs les plus riches »

Le PDG d’Iliad critique la procédure d’attribution des licences prévues par l’ARCEP et le gouvernement qui repose comme précédemment sur des enchères. Les bandes de fréquences non attribuées (l’une vers les 2,6 GHz et l’autre vers 800 MHz, issue de l’arrêt de la télévision analogique) seraient a priori divisées en quatre lots (deux de 10 MHz, deux de 5 MHz) accordés aux plus offrants. Le gouvernement prévoirait bien une clause empêchant un seul opérateur d’emporter plus de 60 % du spectre, mais rien de plus. Un seul acteur pourrait donc râfler deux lots, ce qui fermerait la porte de la 4G à un quatrième opérateur. Si nous mettons des noms sur ces suppositions, Free craint de ne pas remporter une licence 4G si Orange, SFR ou Bouygues cassent leur tirelire.

La procédure devrait être lancée au mois de mai pour que les licences soient attribuées à la fin de l’année. M. Niel plaide pour que le gouvernement organise « une nouvelle consultation publique avant d’arrêter définitivement le dispositif d’attribution du dividende numérique plus que de le fixer dans l’urgence ».