Accueil » Actualité » L’imprimante : vecteur de piratage

L’imprimante : vecteur de piratage

Image 1 : L'imprimante : vecteur de piratage

ICSA Labs, une filiale de Verizon Business, vient d’annoncer un programme pour aider les constructeurs d’imprimantes (et autres appareils connectés à un réseau) à sécuriser leurs appareils. La raison ? Ces périphériques sont souvent connectés aux réseaux d’entreprises sans véritablement faire partie de l’infrastructure et les administrateurs réseau ont peu de possibilités pour gérer correctement les appareils. Et comme la sécurité de leurs appareils n’est pas toujours la priorité des constructeurs, il est possible de pénétrer frauduleusement dans un réseau en utilisant les failles des appareils de ce type. ICSA Labs propose donc une certification « Network Attached Peripheral Security » (NAPS) aux constructeurs, un programme qui va permettre aux fabricants de chercher les failles et donc — normalement — de les corriger.

Notons que ICSA Labs ne vise pas que les périphériques comme les imprimantes ou les fax, mais aussi tous les appareils autonomes qui sont reliés à un réseau : NAS, caméras de surveillance, distributeurs de billets ou tout simplement les systèmes de domotique.