Accueil » Actualité » L’intelligence artificielle menacerait l’humanité, selon S. Hawking

L’intelligence artificielle menacerait l’humanité, selon S. Hawking

Image 1 : L'intelligence artificielle menacerait l'humanité, selon S. HawkingArtificial IntelligenceDans une interview publiée avant-hier par la BBC, le professeur Stephen Hawking a expliqué que « le développement d’une intelligence artificielle complète pourrait signifier la fin de la race humaine », un sentiment qui est de plus en plus partagé par certains membres de la communauté scientifique, Elon Musk étant le dernier en date à inciter les chercheurs à faire très attention.

Apprentissage automatique vs intelligence artificielle

Il est important de distinguer l’apprentissage automatique et l’intelligence artificielle. Durant l’interview, Stephen Hawking a loué les prouesses du dernier système prédictif d’Intel qui lui permet de plus rapidement communiquer avec le monde. L’apprentissage automatique est un domaine informatique en pleine expansion que l’on utilise tous les jours sur nos ordinateurs et nos smartphones qui sont équipés de logiciels capables de prédire nos actions au fur et à mesure que nous les utilisons. L’aboutissement de ce concept serait une machine capable de dépasser ses propres limites (cf. « Google conçoit un ordinateur à la mémoire presque humaine »).

L’intelligence artificielle qui menacerait l’humanité selon Stephen Hawking ou Elon Musk est une sorte de conscience artificielle indépendante, autonome, capable de se reproduire et s’adapter. Pour l’instant, ce n’est que le sujet de films de science-fiction. Nous sommes encore très loin d’une telle complexité. Nous n’avons pas la puissance de calcul et les algorithmes pour concevoir une Matrix ou Skynet. Néanmoins, lorsqu’un homme aussi brillant que Stephen Hawking incite la recherche à avancer avec prudence, le moins que l’on puisse faire est l’écouter. Le domaine de l’intelligence artificielle a fait d’énormes progrès ces dernières années (cf. « Intelligence artificielle : un ordinateur a-t-il vraiment réussi le test de Turing ? »), mais le fait est que personne ne sait réellement vers où nous avançons.