Accueil » Actualité » Linus contre l’ADTI – la suite

Linus contre l’ADTI – la suite

Suite au débat lancé par l'institut Alexis de Tocqueville (ADTI) sur la véritable paternité de Linux (voir notre news), un nouvel intervenant s'exprime. Il s'agit du professeur de sciences informatiques Andrew S. Tanenbaum, de la Vrije Universiteit (université libre, séparée de l'église et de l'état) d'Amsterdam.

Le Pr. Andrew Tanenbaum est avant tout connu pour être le créateur de Minix, qui était le système d'exploitation de Linus Torvald, lorsqu'il a commencé à travailler sur ce qui allait devenir Linux. L'ADTI prétend notamment que Linux a utilisé du code provenant de Minix pour réaliser son projet.

Dans ses notes sur le raffut autour de « qui a écrit Linux », le professeur corrige le tir sur les récents événements.

« Ken Brown, le président de l'ADTI m'a contacté début mars. Il a dit avoir écrit un livre sur l'histoire d'Unix et voulait m'interviewer. Comme j'ai écrit 15 livres et fut impliqué dans l'histoire d'Unix de différentes façons, j'ai bien voulu aider. »

Dès le début, le Pr. Andrew a des soupçons. « Il était extrêmement évasif sur la raison de sa présence et qui le finançait. » De plus, il ne semble rien connaître d'Unix, des livres écrits dessus ou de l'histoire du professeur et de ses relations avec l'Unix group des laboratoires Bell. « Bien que je n'ai rien à voir avec le développement de l'Unix original, j'ai bien connu toutes les personnes impliquées et la majeure partie de l'histoire (…) Brown ne savait rien de tout ça »

Le professeur raconte l'histoire d'Unix et de Minix, une version d'Unix qu'il a développé seul, afin de pouvoir l'utiliser dans ses cours. Le code source de Minix a été publié en 1987 en annexe du livre « Operating Systems: Design and Implementation ».

Mais, bien que ce code ait été largement diffusé et ait certainement servi d'exemple pour Linux, le Pr. Andrew Tanenbaum est certain que Linus ne l'a pas simplement copié: « Bien sûr, Linus ne s'est pas simplement assis dans le vide et a soudainement écrit le code source de Linux. Il avait mon livre, utilisait MINIX, et connaissait certainement l'histoire (…) Mais le code était le sien. La preuve en est qu'il en a raté la conception. »

« MINIX est un beau système à micro-noyau modulaire (…) Au lieu [de l'utiliser et] d'écrire un nouveau système de fichiers et un nouveau gestionnaire de mémoire (…) Linus l'a réécrit entièrement sous la forme d'un gros noyau monolithique, complet, en code assembleur 🙁 [ndlt: ce qui est complétement opposé à la tradition Unix; plus tard, le noyau de Linux sera réécrit en C] (…) produire un système aussi fondamentalement différent de la base de départ semble une bonne preuve qu'il s'agissait d'un redesign. »

« Ma conclusion est que Ken Brown n'a pas idée de ce quoi il parle. Je m'interroge aussi sur sa méthodologie. Après m'avoir parlé, il a rôdé dans l'université, sonnant des étudiants au hasard et leur posant des questions. »

« Six différentes personnes ont construit [des systèmes UNIX] indépendamment les unes des autres. En science, il est important de gratifier les gens pour leurs idées, et je pense que Linus ne l'a vraiment pas fait comme il aurait dû. Ken and Dennis sont les véritables héros [NDLT: Ken Thompson et Dennis Ritchie sont les auteurs originaux d'UNIX, et du langage C]. (…) [malgré cela,] il n'a pas écrit CTSS, ni MULTICS, ni UNIX, MINIX mais il a écrit Linux. Je crois que Brown doit à beaucoup d'entre nous des excuses. »

Pour les anglophones, la lecture complète de ces notes est un véritable plaisir, à ne rater sous aucun prétexte!