Accueil » Actualité » Linux meilleur que Windows [TOW]

Linux meilleur que Windows [TOW]

Image 1 : Linux meilleur que Windows [TOW]Cinquième épisode pour la rubrique TOW, bientôt célèbre mondialement. Rappelons qu’un Troll, c’est une sorte de monstre qui hante les sous-bois d’Internet et qui vient réagir de façon outrageusement polémique à un sujet pour obtenir des réactions exacerbées. Notre Troll à nous, il est surtout à prendre au second degré : c’est inutile, mais c’est drôle pour certains. Bien évidemment, le second degré n’est pas universel, donc mettons-le en gras : ce n’est pas sérieux (la semaine prochaine, on tente la couleur).

Linux meilleur que Windows

La semaine dernière, nous avons prouvé de façon particulièrement brillante que Windows était meilleur que Mac OS X (c’était simple, avouons-le). Parlons maintenant de Linux et de ses avantages. Premier point, Linux est européen. Linus Torvalds (qui a plus de classe que Bill Gates, il faut bien le dire) est finlandais, et c’est un avantage : il n’est pas originaire des États-Unis, comme beaucoup de produits informatiques, ce qui veut dire que la NSA ne peut pas nous surveiller à travers Linux. Deuxième point, Linux améliore votre orthographe et votre maîtrise du clavier : le système d’exploitation nécessite encore souvent d’utiliser des lignes de commande et c’est un avantage. Concrètement, faire une faute de frappe dans une commande Linux peut avoir des effets gênants, ce qui augmente donc l’attention des utilisateurs et lui permet de mieux maîtriser son clavier. Alors que le clicodrome de Windows, il n’améliore pas l’orthographe. Troisièmement, Linux est un bon outil de travail qui permet de perdre moins de temps : il y a très peu de jeux. Alors que la multitude de jeux sous Windows offre énormément de possibilités de s’éloigner d’une tâche importante, le choix entre Tux Racer et Monsieur Patate limite considérablement le problème : Linux est donc parfait pour les procrastinateurs. De plus, l’absence de jeux est bonne pour l’environnement : le moment où les PC consomment le plus, c’est quand on joue. Sans jeux, pas d’augmentation de la consommation, donc on protège l’environnement.

Enfin, Linux est contre les DRM et tout le monde sait que les DRM c’est le mal, la fin du communisme et du partage de fichiers, la victoire de l’horrible capitalisme qui fait payer la culture et empêche de distribuer les fichiers que l’on vient d’acheter.