Accueil » Actualité » L’iPad Pro 9,7″ démontée : toujours aussi peu réparable

L’iPad Pro 9,7″ démontée : toujours aussi peu réparable

iPhone SE, Oculus Rift et aujourd’hui iPad Pro 9,7 pouces. Les tournevis d’iFixit ne chôment pas ces derniers temps ! Quoi de neuf de dans le nouvel iPad? Hé bien presque rien, malheureusement, les iPad sont toujours plus durs à ouvrir que des huîtres.

Image 1 : L'iPad Pro 9,7" démontée : toujours aussi peu réparable

L’iPad Pro 9,7 pouces possède un écran LCD laminé à sa dalle de verre, le tout étant collé au reste du châssis. Pour l’ouvrir, il faut donc réchauffer la colle et soulever très délicatement (l’opération prend environ 30 minutes à iFixit). On découvre ensuite une carte mère sans surprise portant fièrement le SoC A9X et ses 2 Go de LPDDR4.

Même batterie, même poids, plus de composants

Cette carte mère monobloc n’occupe qu’une petite portion du volume disponible. Le reste, la majorité, est rempli par la batterie. Celle-ci emmagasine 27,91 Wh, un petit pour cent de plus que la batterie de l’iPad Air 2 (27,62 Wh). Mine de rien, c’est une petite prouesse puisque l’iPad Pro renferme plus de composants (quatre haut-parleurs au lieu de deux), mais ne pèse pas plus lourd (437 g).

Au final, l’iPad Pro 9,7 pouces récolte un vilain 2/10.