Accueil » Actualité » L’iPhone 6 aussi vulnérable face au FBI ?

L’iPhone 6 aussi vulnérable face au FBI ?

Selon Cellebrite, ses outils de piratages destinés aux forces de l’ordre et gouvernements pourraient aussi débloquer un iPhone 6.

Image 1 : L'iPhone 6 aussi vulnérable face au FBI ?

Cellebrite, la compagnie israélienne qui est censée avoir aidé le FBI à pirater un iPhone 5c, aurait aussi les outils pour pirater un iPhone 6. Leonardo Fabbretti, un architecte italien, a demandé à Apple de déverrouiller l’iPhone 6 de son fils de 13 ans récemment mort d’un cancer des os. Le smartphone contient des conversations et des photos inaccessibles autrement. Tim Cook a décliné sa demande en expliquant que la firme n’avait pas les moyens de le faire en raison des mesures de sécurité utilisées par le smartphone.

La sécurité des iPhone s’écroule

Un rapport de CNN affirme que M. Fabbretti fut contacté par Cellebrite. La société a proposé de débloquer le téléphone gratuitement. Elle n’y serait pas encore parvenue, mais serait « optimiste ». L’entreprise aurait donc les outils nécessaires pour de débloquer les iPhone 6. Et puisque Cellebrite travaille avec le gouvernement américain, le FBI aussi. Jusqu’à présent, les informations circulant sur la Toile laissaient entendre que Cellebrite ne pouvait débloquer que les iPhone 5c et que les iPhone 6 et plus étaient encore impénétrables en raison, entre autres, des méthodes de chiffrement matérielles.

Pour en savoir plus sur Cellerite et le piratage d’iPhone :
Une firme israélienne à la rescousse du FBI contre Apple
Le FBI n’a plus besoin d’Apple pour hacker l’iPhone
Le FBI a réussi à accéder aux données d’un iPhone 5c verrouillé