Accueil » Actualité » L’iPod a 10 ans

L’iPod a 10 ans

Image 1 : L'iPod a 10 ans

L’iPod a 10 ans. Symbole du renouveau d’Apple auquel personne ne croyait — une société spécialisée dans les ordinateurs qui propose un lecteur MP3, rendez-vous compte —, l’iPod est un produit à succès pendant de longues années, même si actuellement les smartphones rattrapent le lecteur audio d’Apple.

Si l’iPod est aujourd’hui emblématique de la même façon que le Walkman, ça n’a pas toujours été le cas. L’iPod a été lancé à un moment où l’offre légale était pratiquement inexistante et où les connexions à haut débit étaient rares.

Le produit d’Apple était cher, mais certains choix technologiques étaient pertinents : une interface très propre et différente de celle d’un lecteur de CD, avec sa molette mécanique, une capacité de stockage élevée dans un format compact et une interface rapide. C’est là qu’Apple a gagné une partie de la bataille : les appareils de l’époque utilisaient soit de la mémoire flash, ce qui limitait la capacité à 64 Mo pour ne pas exploser les prix (nous sommes en 2001) soit des disques durs de 2,5 pouces, lourds et encombrants. En utilisant un disque dur de 1,8 pouce, Apple offrait un appareil compact (pour l’époque, les 2 cm d’épaisseur font rire actuellement) et une capacité de 5 Go, ce qui était proche des modèles 2,5 pouces, qui atteignaient 6 Go. Et l’interface FireWire, très utilisée sur les Mac, permettait de remplir rapidement le lecteur, alors que les lecteurs classiques se contentaient de l’USB 1.1 et ses 12 mégabits/s.

Enfin, Apple a joué sur le design, et ni les produits Creative — proche visuellement d’un lecteur de CD — ni les produits Archos — peu réussis à l’époque — ne rivalisaient sur ce point.

Dans les faits, les concurrents prenaient en charge plus de formats de compression, avec souvent plus de fonctions, mais le design et la simplicité d’utilisation ont été prisés par les utilisateurs.

L’iPod n’a pas été un succès directement et il a fallu attendre 2005 pour que les ventes explosent et que les « iPod killers » arrivent. Apple en a aussi profité pour étendre sa gamme : la gamme classique a gardé les disques durs 1,8 pouce (160 Go actuellement), les iPod mini ont utilisé un temps des disques durs de 1 pouce, l’iPod nano utilise de la mémoire flash, tout comme le shuffle, qui ne possède pas d’écran. Le fleuron actuel reste l’iPod touch, qui n’a d’iPod que le nom : c’est un iPhone qui ne téléphone pas…

Maintenant, la question : avez-vous eu un iPod et si oui, lequel ?