Accueil » Actualité » L’Itanium se vend de plus en plus

L’Itanium se vend de plus en plus

Image 1 : L'Itanium se vend de plus en plusL’Itanium, le processeur 64 bits haut de gamme d’Intel, se vend de plus en plus, alors que son avenir a parfois été considéré comme très sombre. Les ventes de processeurs en architecture IA-64 ont augmenté de 18 % durant le dernier trimestre. Le principal avantage de ce processeur vient du fait qu’il est très efficace dans certains domaines et qu’il est supporté par certains systèmes serveur (HP-UX, par exemple) qui ne prennent pas en charge le x86.

De moins en moins d’architectures différentes

Autre avantage, même s’il s’agit tout de même d’un CPU Intel, l’Itanium permet de s’affranchir du x86, ce qui est un atout pour certains. Actuellement, on se rend compte que trois architectures sont principalement utilisées : x86 dans les serveurs, l’embarqué et le grand public, Power dans les serveurs, dans l’embarqué (PowerPC) et dans les consoles (PowerPC) et enfin ARM dans les mobiles. Dans le domaine des serveurs, PA-RISC et Alpha sont définitivement morts et le rachat de SUN n’augure rien de bon pour les processeurs SPARC, laissant l’IA-64 en compétition avec les x86 et les Power.

En pratique, l’Itanium risque d’avoir des problèmes dans quelques mois avec un concurrent annoncé, venant de chez… Intel, le Xeon 7500, alias Nehalem-EX, même si les deux processeurs devraient en fait utiliser la même plateforme (le Nehalem et les derniers Itanium utilisent un bus QPI).