Accueil » Dossier » Logitech Cordless MouseMan Optical

Logitech Cordless MouseMan Optical

2 : Utilisation, conclusion

Introduction

Présentations

Leader
du marché des périphériques avec ses souris,
claviers et webcam, Logitech est le premier fabricant à sortir
une souris optique sans fil. Jusqu’alors limitée par des
problèmes d’autonomie, cette technologie n’avait pas pu voir
le jour alors que des claviers et souris existaient déjà
en version « sans fil » depuis longtemps.


A l’heure actuelle, Logitech est le seul fabricant à proposer
une telle souris, il est donc impossible de la comparer à
armes égales avec un autre modèle. Afin de voir quelles
avantages cette dernière présente par rapport aux
autres souris optiques, nous allons la comparer à la rolls
de chez Microsoft, l’IntelliMouse Explorer.










































Logitech Cordless
MouseMan Optical


Microsoft IntelliMouse
Explorer

Poids
150g
(pilescomprises)


environ 100g

Autonomie
3 mois annoncés


N/A

Connection
USB / PS2


USB / PS2

Boutons
4 programmables


5 programmables

Ambidextre
Non


Non

Prix public


549 F


469 F


Comme
l’on peut le constater, mise à part le fait que cette souris
soit sans fil, elle n’apporte rien de nouveau par rapport à
ce qui se fait déjà.

La boite contient, outre la souris, le module de liaison radio qui
se connecte au PC via la port USB (un adaptateur USB / PS2 est fourni
au cas ou il n’y aurait plus de port de libre), le CD d’installation
des pilotes MouseWare de Logitech ainsi que 2 livrets d’aide à
l’installation et à l’utilisation.


Côté technique, pour résoudre le problème
d’autonomie d’une souris optique sans fil (nécessitant plus
d’énergie qu’une souris avec boule), Logitech a développé
4 modes d’économie d’énergie. Pendant l’utilisation,
la souris capture 1500 images / seconde mais à chaque pose,
elle réduit le nombre de captures. Si la pose s’allonge,
on passe alors au 3ème mode puis au 4ème, correspondant
à un arrêt total dans lequel seules quelques images
/ secondes sont enregistrées pour vérifier si l’utilisateur
ne reprend pas la souris en main. Durant nos tests, aucun temps
de latence important n’a été observé pouvant
être imputable à ceci. Vous n’aurez donc pas à
attendre 10 secondes pour que votre souris redémarre. 😉


Côté
logiciels, la souris est livrée avec les drivers MouseWare
en version 9.27 et fonctionne sous Windows (des versions 3.1 à
2000 en passant par NT4) et sous Mac OS 8.6 ou plus. Toutes les
options classiques de gestion d’une souris s’y retrouvent (défilement
vertical, sensibilité etc…) ainsi qu’un onglet supplémentaire
pour la gestion des piles, indiquant quel est leur état.
Un message doit par ailleurs s’afficher sur votre écran lorsque
le niveau est faible pour vous permettre de prévoir le remplacement.
N’étant pas arrivé au bout de nos piles depuis la
réception de cette souris, nous ne pouvons malheureusement
pas encore vous dire si les 3 mois annoncés en autonomie
sont exacts. Il est possible d’utiliser des piles rechargeables
mais vous devrez disposer d’un chargeur externe car la Cordless
MouseMan Optical ne permet pas de les recharger directement.


La fonction WebWheel, standard sur toutes les souris Logitech
est également présente, et permet en un click d’afficher
un menu facilitant, en théorie, la navigation. Ce dernier
comporte les options « Précédente », « Actualiser »,
« Stop » etc… des navigateurs web. En pratique je dois
avouer avoir désactivé rapidement cette fonction en
paramétrant le bouton du milieu pour une autre utilisation.
Ce menu n’est en effet pas à mon goût des plus pratiques
et n’améliore pas réellement la navigation.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Utilisation, conclusion