Accueil » Actualité » Logitech : d’un G qui veut dire Gamer

Logitech : d’un G qui veut dire Gamer

Image 1 : Logitech : d'un G qui veut dire GamerLogitech annonce aujourd’hui une sérieuse mise à jour de sa gamme de périphériques haut de gamme pour joueurs. Au menu, une version améliorée du très fameux G15 et une nouvelle souris personnalisable : la G9.

Le G15 : un gadget enfin utile ?

Le G15 est souvent considéré comme le clavier ultime pour joueur fortuné, à condition que celui-ci ait un sens de l’esthétisme et du design complètement atrophié. Sa principale particularité est son écran OLED rétro-éclairé de 160 par 43 pixels. Logitech annonce que désormais, les principaux jeux (World of Warcraft, Battlefield 2…) reconnaîtront l’écran et seront capables d’afficher diverses informations censées être utiles dessus. Le constructeur met également à disposition un SDK pour permettre aux motivés de développer leur propre support pour leurs jeux préférés. On peut, bien entendu, programmer diverses configurations et combinaisons de touches sur ce G15 ; notons toutefois qu’il n’y a plus que 6 touches programmables (avec trois modes donc 18 au final par jeu). Pour le reste, ce nouveau G15 est plus compact et surtout plus sobre que sa précédente mouture. Enfin les amateurs de jeux en nocturne seront comblés, les touches sont également rétro-éclairées.

Image 2 : Logitech : d'un G qui veut dire Gamer

G9 : Pimp your mouse

Le moins que l’on puisse dire sur cette nouvelle souris G9, c’est que Logitech a fait très fort. Sa principale singularité est qu’elle est fournie avec diverses coques, de tailles et formes différentes, pour que le joueur choisisse celle qui s’adapte le mieux à sa main. On peut en outre ajouter jusqu’à 28 grammes supplémentaires, grâce à quatre poids que l’on peut disposer à plusieurs endroits de la souris. Ce sont ainsi des centaines de combinaisons disponibles, pour que chacun peaufine son mulot à sa mesure et s’assure la meilleure prise en main possible.

Du côté performances, la G9 est également remarquable, avec une vitesse configurable de 200 à 3200 dpi. Le défilement de la molette est de même réglable grâce à un bouton à l’arrière de la souris. On peut passer d’une configuration assez rigide, permettant de faire du « clic par clic », à un défilement beaucoup plus fluide.
En guise de conclusion, laissons le mot de fin à Rory Dooley, vice président de Logitech : « Comme les sportifs professionnels, les joueurs sur PC ont besoin d’un équipement taillé spécialement pour eux, pour leur corps et pour leur propre style de jeu. »

Logitech propose donc deux périphériques haut de gamme pour joueurs, aux propriétés originales, dotés de réels atouts pour se démarquer de la concurrence. Les intéressés pourront trouver ces produits dès le mois de septembre, au prix conséquent de 99,99 $ chacun.