Accueil » Actualité » l’OLPC devient 2B1: The Children’s Machine

l’OLPC devient 2B1: The Children’s Machine

Cela faisait un petit moment qu’on n’avait pas eu de nouvelles de l’OLPC, ou PC à 100 dollars. On apprend aujourd’hui que son nom officiel est désormais 2B1: The Children’s Machine. Mais ce n’est pas tout, ses caractéristiques techniques précises sont maintenant connues.

Caractéristiques techniques

Comme nous vous l’avions annoncé, cet ordinateur coûte plus de 100 dollars, mais les caractéristiques de la machine ont évolué entre temps. Il est équipé d’un processeur AMD Geode [email protected],0W cadencé à 366 MHz, de 128 Mo de DDR-266, de 512 Mo de mémoire Flash, d’une puce audio compatible AC97 et d’une interface sans fil (un adaptateur Marvel Wi-Fi 802.11b/g). Son écran de 7,5 pouces a une résolution de 1200 x 900 pixels, ce qui correspond à une définition de 200 points par pouce. Fait original, cet écran possède deux modes : soit l’écran est monochrome et affiche en haute résolution, soit l’écran est en couleur et affiche en résolution normale. Le CM1 (Children’s Machine 1) est équipé d’un clavier 70 touches, d’un touchpad, de deux enceintes et de voyants informant sur l’état de la batterie, le Wi-Fi et l’alimentation. Enfin, on trouve en façade une sortie audio stéréo, une entrée micro et trois ports USB 2.0.

Autonomie

Le principal attrait d’un ordinateur portable, c’est de pouvoir le transporter et de jouir d’une autonomie suffisante pour s’en servir. L’OLPC group annonce que cette machine consomme moins de deux watts en fonctionnement et qu’elle peut être rechargée par une personne. De quelle manière ? Sans doute avec la manivelle qu’on pouvait apercevoir dans les précédentes illustrations. La batterie comporte 5 cellules et propose une capacité de 22,8 watts-heures.

Système

Comme prévu, ce PC utilise une distribution Linux basée sur Fedora (Sugar) et LinuxBIOS pour initialiser le matériel au démarrage, à la place du BIOS. Notez que Fedora n’est pas obligatoirement fourni avec le PC.

Tout ceci semble assez prometteur et les 500 exemplaires de test qui seront proposés en septembre sont tous fonctionnels. On pourra juste regretter le prix, qui passe de 100 à 130-140 dollars.