Accueil » Actualité » L’overclocking des Presler et Cedar Mill

L’overclocking des Presler et Cedar Mill

Intel fait de plus en plus parler de lui en offrant des versions de tests de ses futurs processeurs gravés en 65 nm à la presse spécialisée. Pour rappel, il était une fois le Prescott, processeur gravé en 90 nm, qui souffrit pas mal par rapport à la concurrence d'AMD. Intel décida alors de coupler deux core Prescott sur un même die : c’est alors qu’apparaît le Smithfield. Puis vient la version 65 nm du Prescott, le Cedar Mill et le Presler qui regroupe deux cœurs Cedar Mill et aussi un cache de second niveau plus grand, puisqu’il dispose de 2 x 2 Mo.

L’apport de la gravure 65 nm

Augmenter la finesse de gravure a pour avantage de réduire la chaleur qui se dégage, réduire la consommation électrique et accroître la propension à l’overclocking. C’est ce qu’a pu vérifier le site AnandTech qui publie une preview de l’overclocking des processeurs 65 nm d’Intel.

Les fréquences des Presler et Cedar Mill

Ainsi on apprend que le Cedar Mill passe de 3,60 GHz, à 4,5 GHZ sans abaisser le coefficient multiplicateur qui reste à 18X avec un FSB de 250 MHz et une tension de 1,4125V. Le Presler, quant à lui, s’en sort bien, mais une augmentation de la tension fut nécessaire pour passer les 3,5 GHz, sachant que la fréquence originelle est de 3,4 GHz. Néanmoins et pour la première fois, selon AnandTech, le processeur double-cœur dépasse les 4,0 GHz, puisqu’avec une tension de 1,3625V, le Presler atteint 4,25GHz avec le système de refroidissement Intel qui fut d'ailleurs utilisé sur tous les processeurs du test. Ces derniers pourraient encore connaître quelques améliorations, avant leurs commercialisation, qui pourraient bien les aider à grappiller quelques MHz en plus.

La conclusion

L’article finit en disant que «les nouveaux cœurs s’overclockent mieux que leurs prédécesseurs, et permettront aux overclockeurs sérieux d’atteindre des fréquences supérieures à 4,0 GHz sans effort. Le plus excitant était les 4,25 GHz du Presler, qui devrait être un concurrent formidable pour l’Athlon 64 X2 d’AMD. Le Cedar Mill a aussi offert un overclocking raisonnable, mais nous aurions aimé voir 5,0 GHz avec un système à air, sachant que les 4,0 GHz sont possibles aujourd’hui sur un Prescott».