Accueil » Actualité » L’Ultra HD a son logo et ses prérequis

L’Ultra HD a son logo et ses prérequis

Image 1 : L'Ultra HD a son logo et ses prérequisCeci n’est pas le logo Ultra HD

Le CEA (Consumer Electronics Association) a enfin annoncé des prérequis pour un (futur) logo Ultra HD. Pour obtenir le logo Ultra HD, il faut donc une définition verticale d’au moins 2 160 pixels et une définition horizontale d’au moins 3 840 pixels. De même, l’écran doit être au moins en format 16:9 (le 21:9 en 5 040 x 2 160 est donc permis), intégrer un dispositif de mise à l’échelle des vidéos HD, supporter les couleurs sur 8 bits et prendre en charge au moins l’espace colorimétrique ITU-R BT.709.

Au niveau des entrées, c’est assez flou : il faut au moins une entrée HDMI qui supporte du 3 840 x 2 160 en 24p, 30p et 60p. Le HDMI 2.0 « complet » n’est pas nécessaire : une sortie HDMI 1.4 capable de traiter une image en 4:2:0 peut atteindre 60 Hz sans être totalement à la norme HDMI 2.0. La majorité des téléviseurs Ultra HD actuels ainsi que certaines cartes graphiques NVIDIA proposent d’ailleurs ce mode depuis un moment.

Une norme pour les téléviseurs connectés

En plus des prérequis pour l’Ultra HD, le CEA propose aussi de définir ce qu’est un téléviseur Ultra HD connecté. Il doit avoir les prérequis précédents, avec en plus la prise en charge du HEVC en 3 840 x 2 160, la prise en charge de codecs audio multicanaux (sans plus de précisions), la gestion de la vidéo sur IP (Wi-Fi, Ethernet, etc.) et la prise en charge d’applications pour fournir les flux.

Le CEA indique qu’il est possible d’utiliser le nom Ultra HD en conjonction avec d’autres mots, par exemple « Ultra HD 4K ». Des logos seront lancés cette année pour que les sociétés qui font partie du CEA puissent les apposer sur leurs produits, en espérant que le grand public arrive à reconnaître ces derniers.