Accueil » Actualité » L’usine chinoise d’Intel pour CPU va fabriquer de la mémoire

L’usine chinoise d’Intel pour CPU va fabriquer de la mémoire

Image 1 : L'usine chinoise d'Intel pour CPU va fabriquer de la mémoireL’usine chinoise d’Intel

Intel va reconvertir son usine chinoise dédiée à la fabrication de processeurs pour qu’elle sorte des puces mémoires
. La transition prendra entre trois et cinq ans et coûtera entre 3,5 milliards de dollars (3 milliards d’euros) et 5,5 milliards de dollars (4,85 milliards d’euros), selon les propos d’Intel rapportés par le Wall Street Journal. Cette décision montre l’importance que prend la mémoire dans l’activité du fondeur. Elle montre aussi que sa stratégie en Chine n’est pas très réussie.

On se souvient qu’Intel avait étudié l’idée d’une usine de fabrication de processeurs en Chine depuis au moins 2005 (cf. « Une nouvelle usine Intel en Chine ») avec des rumeurs qui datent de 2002 et qu’il a finalement reçu le feu vert pour sa construction en 2007. La construction a commencé la même année (cf. « Intel pose la première pierre de sa Fab 68 en Chine ») et l’usine fut inaugurée en 2010 (cf. « Intel inaugure sa première fab chinoise »). Le problème est que cinq ans plus tard, Intel a toujours beaucoup de mal à pénétrer le marché chinois qui est de plus en plus monopolisé par les terminaux mobiles, ce qui l’a poussé à aller voir ailleurs (cf. « Intel investit 1,5 milliard $ dans un fabricant chinois »). La reconversion en une usine dédiée à la mémoire semble donc être le résultat de ce manque de réussite dans l’Empire du Milieu. À défaut de sortir des processeurs mobiles pour ce marché, il pourra sortir des puces Flash qui seront sans doute nettement plus prisées.