Accueil » Dossier » L’utilité de comprimer votre partition SSD » Page 9

L’utilité de comprimer votre partition SSD

1 : Introduction 2 : Le NTFS a 19 ans 3 : SSD de référence et configuration de test 4 : La compression NTFS en pratique 5 : Débit en lecture/écriture séquentielle 6 : Lecture/écriture aléatoire de blocs de 4 Ko 7 : Lecture/écriture aléatoire de blocs de 512 Ko 8 : Démarrage/extinction de Windows, lancement d’applications 10 : SYSmark 2012 11 : Conclusion

PCMark 7

Chargement d’applications

Image 1 : L'utilité de comprimer votre partition SSD

Jeux

Image 2 : L'utilité de comprimer votre partition SSD

Édition vidéo

Image 3 : L'utilité de comprimer votre partition SSD

Windows Media Center

Image 4 : L'utilité de comprimer votre partition SSD

Ajout de musique à la bibliothèque WMP

Image 5 : L'utilité de comprimer votre partition SSD

Importation d’image dans la bibliothèque Galerie de photos Windows

Image 6 : L'utilité de comprimer votre partition SSD

Windows Defender

Image 7 : L'utilité de comprimer votre partition SSD

Score global : « Computation Suite »

Image 8 : L'utilité de comprimer votre partition SSD

Score global : « Entertainment Suite »

Image 9 : L'utilité de comprimer votre partition SSD

Score global : « Creativity Suite »

Image 10 : L'utilité de comprimer votre partition SSD

Score global : « Lightweight Suite »

Image 11 : L'utilité de comprimer votre partition SSD

Score global : « PCMark Suite »

Image 12 : L'utilité de comprimer votre partition SSD

Score global : « Bureautique »

Image 13 : L'utilité de comprimer votre partition SSD

Score global : « System Storage »

Image 14 : L'utilité de comprimer votre partition SSD

Le logiciel de benchmark PCMark 7 nous confirme que l’activation de la compression NTFS entraîne une nette hausse des débits lors du chargement des applications et dans les jeux, mais que l’écart est faible, nul ou même légèrement négatif dans la majorité des autres scénarios. Le score global n’est donc pas particulièrement pertinent.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Le NTFS a 19 ans
  3. SSD de référence et configuration de test
  4. La compression NTFS en pratique
  5. Débit en lecture/écriture séquentielle
  6. Lecture/écriture aléatoire de blocs de 4 Ko
  7. Lecture/écriture aléatoire de blocs de 512 Ko
  8. Démarrage/extinction de Windows, lancement d’applications
  9. PCMark 7
  10. SYSmark 2012
  11. Conclusion