Accueil » Actualité » Mac Mini, iMacs, MacBook, Magic Mouse, etc.

Mac Mini, iMacs, MacBook, Magic Mouse, etc.

Avec un peu de retard par rapport à d’habitude, l’Apple Store en ligne a fermé. Nouveaux iMac ? Nouvelles souris ? Nouveaux MacBook ? Les rumeurs fusent. Nous saurons tout dans quelques dizaines de minutes. Oui, car Apple ferme son magasin en ligne pour mettre à jour les rayons, un bon moyen de faire du buzz.

Comme prévu…

Image 1 : Mac Mini, iMacs, MacBook, Magic Mouse, etc.

On retrouve donc beaucoup de nouveautés. Dans les options mineures, notons des bornes Wi-Fi (Time Capsule et Airport Extreme) plus rapides et une nouvelle télécommande en aluminium, toujours vendue 20 €. Dans les accessoires, on peut noter la disparition de la Mighty Mouse, remplacée par l’Apple Mouse en filaire et la Magic Mouse en Bluetooth. La première est une Mighty Mouse sous un autre nom, la seconde est une nouvelle souris dotée d’une surface tactile multitouch, qui accepte des gestes pour le défilement, le zoom, etc. Vendue 69 €, elle est livrée de série avec les iMacs et supprime le gros défaut de l’ancienne souris, la boule qui servait de molette de défilement. Notons enfin que le clavier évolue, mais de façon mineure : la version Bluetooth ne nécessite plus que deux piles (au lieu de trois) mais omet toujours le pavé numérique.

Un MacBook

Le MacBook, qui était resté identique depuis mars 2006, évolue. On gagne une nouvelle coque, toujours en polycarbonate, une batterie inamovible (7 heures) et 50 € de moins (900 €). Il est équipé d’un Core 2 Duo 2,26 GHz, d’une puce GeForce 9400M avec de la DDR3 (2 Go), d’un disque dur de 250 Go, d’un graveur de DVD et d’un écran LED (1 280 x 800). La machine abandonne le FireWire (uniquement deux ports USB) et le Mini DVI pour le désormais omniprésent Mini DisplayPort. Le MacBook ne propose qu’une prise jack 3,5 mm (sortie optique, sortie analogique, entrée analogique) et une prise RJ45 (Ethernet 1 gigabit/s). Comme d’habitude, le Bluetooth et le Wi-Fi 11n sont de la partie, le tout dans 2,13 kg. Notons l’absence de capteur infrarouge (pour la télécommande) et de lecteur de cartes SD.

Deux iMacs

Image 2 : Mac Mini, iMacs, MacBook, Magic Mouse, etc.L’iMac 20 pouces et l’iMac 24 pouces disparaissent et sont remplacés par un 21,5 pouces et un 27 pouces. Tous les deux dotés d’une dalle IPS, ils passent au 16:9 : 1 920 x 1 080 pour le premier, 2 560 x 1 440 pour le second (avec rétroéclairage LED). Le premier modèle (1 100 €) propose un Core 2 Duo à 3,06 GHz, une puce GeForce 9400M et un disque dur de 500 Go. Point intéressant, Apple a intégré quatre emplacements mémoires, ce qui facilite l’augmentation de la quantité de RAM. Le second (1 350 €) utilise le même CPU, mais avec une Radeon 4670 256 Mo et un disque dur de 1 To. Le troisième, avec son écran de 27 pouces, utilise le même processeur et la même carte graphique (une 4850 512 Mo est en option) pour 1 500 €. Enfin, le haut de gamme utilise un Core i5 (4 cores) à 2,66 GHz ou un Core i7 (de la série 800) à 2,8 GHz (4 cores + HyperThreading). La carte graphique est une Radeon 4850 512 Mo. Tous les modèles ont quatre ports USB 2.0, le Bluetooth et le Wi-Fi, une sortie FireWire 800 et 4 Go de RAM. Point intéressant, souris et clavier sont livrés sans fil et un lecteur de cartes SD est présent. Notons enfin une sortie Mini DisplayPort sur toute la gamme et, nouveauté, la possibilité d’utiliser le modèle 27 pouces comme écran, avec un adaptateur (pas encore proposé) et a priori réservé aux machines en Mini DisplayPort.

Deux Mac Mini

Terminons par le Mac Mini, qui évolue peu. La machine perd 50 € (550 ou 750 € selon le modèle) et gagne quelques MHz, mais les nouveautés ne sont pas là. Par contre, Apple propose un Mac Mini « serveur » doté de deux disques durs (de 500 Go), le second remplaçant le lecteur optique. Proposé 949 €, avec Snow Leopard Seveur, ce Mac Mini offre a priori les mêmes fonctions que le modèle classique et est parfait comme petit serveur multimédia à la maison.

Au final, Apple a bien renouvelé sa gamme et les nouveautés sont intéressantes, même si l’absence de Blu-ray est dommage.