Accueil » Actualité » Marre de mon FAI, je porte plainte

Marre de mon FAI, je porte plainte

Peut-être faites-vous partie de ces gens, qui excédés et las d’attendre un chenillard qui restait décidément bien caché, ont fini par porter plainte contre leur FAI. Le phénomène s’amplifie et c’est l’AFUTT, (Association française des utilisateurs des télécommunications) qui prend la mesure du sinistre.

Le nombre de connexions ne cessant d’augmenter avec des prestations de plus en plus complexes à installer et à utiliser, le marketing ne résolvant pas tout, des internautes s’arrachent les cheveux tandis que d’autres surfent paisiblement. Du point de vue technique et logistique, les fournisseurs d'accès tirent la langue et plus question pour le consommateur d’attendre indéfiniment.

Trois fois plus de plaintes qu’il y a un an

Pour la seule année 2005, l’association a reçu un peu moins de 5 000 plaintes pour des problèmes de mise en service, de qualité du fonctionnement (un débit trop faible), de résiliation de contrat ou bien même de livraison de matériel.

Le record 2005 est pour décembre avec 76,7 % des plaintes concernant Internet, le reste étant partagé par la téléphonie fixe et mobile.
L’autre record, c’est le 2ème FAI français, Free, qui malgré sa politique, du moins sa récente couverture médiatique continue d’être l’homme à abattre comme en 2004, avec la moitié des plaintes, (51%) le mettant en cause. Souhaitons que l’année 2006 soit une meilleure année, surtout pour ceux chez qui ça fonctionne. Pour Jean-Pierre Boulanger, président de l'association: « La relation de confiance entre le client et le fournisseur n'existe plus. » « Ah oui ? Les trois grands opérateurs mobiles n’auraient pas connu quelques mésaventures judiciaires récemment, c'est pour quand les FAI ? »

Le client est roi

Qu’est-ce qui peut expliquer ces chiffres ? Des prestations qui se dégradent ? Des consommateurs de mieux en mieux informés, organisés qui se rassemblent pour lutter et exiger ?

On ne sait pas, ce qui est sûr c’est que le 20 mars le gouvernement, les opérateurs, les FAI et les associations de consommateurs vont se réunir afin de « mettre en place » des mesures plus juste pour les consommateurs que nous sommes : portabilité du numéro, facturation démentielle des hot-lines, engagements abusifs…

Sans faire de mauvais esprit, on est très impatient de voir ce qui va en ressortir.