Accueil » Actualité » Marvell : 4G et 64 bits dans un SoC ARM

Marvell : 4G et 64 bits dans un SoC ARM

Image 1 : Marvell : 4G et 64 bits dans un SoC ARMLa plateforme de développementDans le monde des SoC ARM, la mode est au 64 bits. Et Marvell, spécialiste du monde de l’embarqué, ne fait pas exception : la société a montré le PXA1928 au Computex. Ce SoC contient, comme la majorité des SoC annoncés pour cette année, des core Cortex A53, quatre pour être précis. Il s’agit du successeur du Cortex A7 (et pas du Cortex A15), un core d’entrée de gamme destiné à prendre la place du core basse consommation dans une configuration big.LITTLE.

Ce core d’entrée de gamme, dont les performances attendues sont de l’ordre de celles du Cortex A9, sera accompagné — une première chez Marvell — d’un modem 4G/LTE. La société américaine vise donc a priori le marché des smartphones d’entrée de gamme, pour concurrencer frontalement Qualcomm ou Mediatek, deux sociétés qui ont aussi annoncé des SoC 64 bits avec un modem 4G/LTE intégré. La puce devrait intégrer des appareils vendus aux alentours de 120 € en fin d’année, alors que l’entrée de gamme 4G actuelle est plus proche de 200 €.

Le principal problème, commun à la majorité des SoC 64 bits annoncée, est que le Cortex A53 n’est pas un monstre de performances. Les premiers smartphones 64 bits sous Android ne devraient pas amener de gains faramineux, il faudra attendre le Cortex A57, un core haut de gamme, pour voir (peut-être) une différence avec les modèles actuels qui utilisent majoritairement le core Krait 400 de Qualcomm.