Accueil » Dossier » MCP73 : nVidia veut infiltrer le royaume d’Intel » Page 4

MCP73 : nVidia veut infiltrer le royaume d’Intel

1 : nVidia et le MCP73 : le caméléon veut infiltrer le royaume d’Intel 2 : Le MCP73 : un mGPU selon nVidia 3 : Un seul canal mémoire et une certification Aero Premium

Bilan

Après le semi-échec des nForce pour processeurs Intel (ils sont performants, mais les ventes sont très faibles), nVidia semble vouloir essayer de conquérir une partie du marché Intel. Le MCP73 devrait arriver à s’imposer, du moins chez les OEM : il est nettement plus intéressant que les chipsets Via, SIS ou ATI. Par contre, de notre côté, nous préférons attendre les successeurs de ce chipset. Un chipset avec un contrôleur sur deux canaux et une gestion correcte du PureVideo, par exemple, nous plairait bien plus que ce MCP73.

Image 1 : MCP73 : nVidia veut infiltrer le royaume d'IntelImage 2 : MCP73 : nVidia veut infiltrer le royaume d'Intel

Une adaptation au PC portable ?

Même si nVidia n’est pas encore présent sur ce marché avec ses chipsets Intel, une version pour les PC portables de ce MCP73 serait par contre intéressante. Le fait que le MCP73 n’utilise qu’une seule puce simplifie le design du système de refroidissement, et de ce que nous avons pu voir, le chipset chauffe peu (et donc a priori consomme peu). La gestion de la mémoire sur un seul canal est moins critique dans un PC portable (le FSB du CPU est plus faible) et une sortie HDMI sur un PC portable est plus intéressante que sur une machine de bureau. De plus, la partie graphique intégrée est plus intéressante dans un PC portable : les chipsets Intel sont ralentis de façon importante en version mobiles, et le MCP73 pourrait tirer son épingle du jeu.

Pour terminer

Au final, ce MCP73 est un bon chipset, mais notre appréciation est en demi-teinte : la société montre qu’elle est capable de faire de meilleurs chipsets (au niveau des caractéristiques) que ceux d’Intel (tout en limitant les coûts) mais certaines fonctions semblent simplement là pour pouvoir dire « on sait le faire en natif » (le HDMI, par exemple). Et se limiter à un seul canal mémoire en partie pour les mêmes raisons (on a la certification Premium), ce n’est pas vraiment un argument.

Image 3 : MCP73 : nVidia veut infiltrer le royaume d'Intel

En tout cas, la majorité des constructeurs de cartes mères semblent séduits : MSI, Gigabyte ou Inno3D ont par exemple annoncés des cartes mères MCP73.

Sommaire :

  1. nVidia et le MCP73 : le caméléon veut infiltrer le royaume d’Intel
  2. Le MCP73 : un mGPU selon nVidia
  3. Un seul canal mémoire et une certification Aero Premium
  4. Bilan