Accueil » Actualité » MediaTek dévoile un peu plus son Helio X20

MediaTek dévoile un peu plus son Helio X20

Image 1 : MediaTek dévoile un peu plus son Helio X20Les informations en fuite sur Weibo, depuis retirées

MediaTek continue de faire parler de lui et de nouvelles diapositives qui étaient en fuite sur le forum Weibo donnent plus détails sur la puce que nous vous présentions en avril dernier (cf. « MediaTek Helio X20 : un SoC avec 10 cores ARM ») . Pour mémoire, le Helio X20 intègre jusqu’à dix cores. Il dispose de deux cores Cortex A72 cadencés entre 2,3 GHz et 2,5 GHz, quatre core Cortex A53 tournant à 2 GHz et quatre autres tournant à 1,4 GHz. Cela fait plusieurs années que la firme tente de pénétrer le marché mobile (cf. « MediaTek MT6572 : un SoC dual-core d’entrée de gamme ») et il semblerait qu’elle commence à se faire un nom

Des détails sur le Helio X20

Nous apprenons aujourd’hui que son contrôleur mémoire prendra en charge de la LPDDR3 à 933 MHz de type Package on Package, que la puce pourra gérer un capteur photo de 25 Megapixels à 30 images par seconde, qu’elle décode des vidéos en 4 K x 2 K à 30 images par seconde de 10 bits en H.264 ou H.265. La puce graphique intégrée est une Mali-T880 MP4 d’ARM à 700 MHz. Elle prend en charge des écrans d’une définition de 2 560 x 1 600 et elle intègre tous les modules LTE, Wi-Fi ac, Bluetooth 4.0 d’usage. Plus intéressant encore est le fait que le fabricant veut se placer en compétition directe avec le Snapgradon 810 de Qualcomm.

Des détails sur le dispatcher CorePilot 2.0

La puce devrait aussi utiliser un nouveau dispatcher nommé CorePilot 2.0. Il s’agit d’une mise à jour de ce que l’on trouve dans sa puce MT6795 intégrant 8 cores. Très schématiquement, le dispatcher ou scheduler envoie les instructions au processeur. Il définit quand une instruction doit être envoyée au processeur afin d’optimiser le traitement des calculs. La particularité de CorePilot 2.0 est d’être un dispatcher communiquant à la fois avec le CPU et le GPU et pouvant envoyer une instruction à l’un, ou l’autre, voire au deux simultanément. Le but serait ainsi d’optimiser le traitement de programmes OpenCL. La firme promet que cela permet d’être nettement plus rapide qu’une puce classique.

Image 2 : MediaTek dévoile un peu plus son Helio X20 Image 3 : MediaTek dévoile un peu plus son Helio X20

/