Accueil » Actualité » Même les supercalculateurs se font pirater !

Même les supercalculateurs se font pirater !

Image 1 : Même les supercalculateurs se font pirater !Le supercalculateur FitzRoy (image : Thomas Murphy)

Que faire quand vous constatez que votre supercalculateur est piraté ? Lancer un superantivirus ? Appeler les secours ? Non : débrancher le câble réseau qui le relie à Internet, tout simplement ! C’est en substance ce qu’a dû faire le NIWA, l’institut néozélandais pour la recherche sur l’eau et l’atmosphère.

La semaine dernière l’institut a détecté que son supercalculateur FitzRoy (un système à processeurs IBM Power6 à 4,7 GHz atteignant 65 TFLOPS) subissait des tentatives d’intrusions. Les chercheurs ont donc décidé de le mettre hors ligne pendant quelques jours, le temps de s’assurer qu’il était vierge de toute infection. L’origine des attaques n’a pas été indiquée. Les pirates n’auraient pas réussi à pénétrer le système, selon l’expertise réalisée a posteriori par les équipes du NIWA et d’IBM. Quand bien même ils y seraient parvenus, ils n’auraient pas pu récolter d’informations sensibles sur le personnel ou les clients du NIWA, le supercalculateur n’étant utilisé que pour exécuter des modélisations scientifiques. Et si le but secret de l’opération était d’installer un mineur de Bitcoin ?